Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

29/09/2009

7 MINISTRES FEDERAUX A ROME POUR LA CANONISATION DU PERE DAMIEN (DH 17-09-09)

damien.jpg

BRUXELLES Le point 5 de l'ordre du jour du dernier Conseil des ministres avait pour objet la canonisation du père Damien à Rome, le dimanche 11 octobre 2009, en présence de la famille royale. Pas moins de sept ministres devraient assister à l'événement : le Premier, Herman Van Rompuy (CD&V); deux vice-Premiers, Steven Vanackere (CD&V) et Joëlle Milquet (CDH); ainsi qu'Yves Leterme (CD&V), Stefaan De Clercq (CD&V), Pieter De Crem (CD&V) et Melchior Wathelet (CDH).

 

Un peu beaucoup par les temps qui courent et à deux jours de la rentrée parlementaire. Surtout que cette petite balade entre amis va nécessiter la mobilisation de nombre de seconds couteaux : cabinettards, personnel d'ambassade,...

Du temps des gouvernements Verhofstadt, on n'avait jamais connu un tel engouement pour un événement religieux. Lors du premier Te Deum auquel il assista comme Premier ministre, le Gantois, en bon laïc, ne s'étonna-t-il pas du nombre de fois où il avait dû se lever, puis s'asseoir au cours de l'office ?

Nous avons, bien entendu, tenté de savoir si une levée de troupes semblable à celle décidée vendredi au gouvernement fédéral était prévue aux niveaux régionaux et communautaires. Aux ministres-présidences wallonnes et communautaires, on nous a fait savoir qu'aucune décision officielle n'avait été prise.

Pas question toutefois de voir la moindre Excellence socialiste à Rome, le 11 octobre : le même jour, se tient le congrès de rentrée du PS. Même remarque, semble-t-il, pour les écolos.

Quant au CDH, à première vue, les ministres Antoine, Lutgen et Simonet ne devraient pas non plus assister à la cérémonie. Pas plus, pour l'instant du moins, que leur collègue CDH bruxellois, Benoît Cerexhe. Enfin, le déplacement dans la ville sainte n'a pas encore été évoqué en réunion du gouvernement flamand. D'autant que Kris Peeters avait, ces jours-ci, d'autres chats à fouetter, comme le sort d'Opel.

Au total donc, l'absence probable de ministres des entités fédérées à Rome ne devrait rendre que plus éclatante - choquante, diront certains - la présence massive des sept ministres fédéraux...

 

20/08/2009

QUE DU BONHEUR (DH 09-08-09)


wathelet.jpg

L'étrange pouvoir des comités de direction

On s'en souvient, le gouvernement n'était pas resté inactif, suite aux mouvements de grève du printemps dernier: il avait débloqué le budget nécessaire à l'engagement de 600 (!) nouveaux matons. Et pourtant! À la grande fureur des ministres, les membres du comité de direction du SPF Justice en ont décidé autrement. Seule une petite partie des engagés a été affectée à la mission pour laquelle elle avait été recrutée. Ce détournement a d'ailleurs été débattu, début juillet, lors d'un conseil des ministres. "C'est la logique Coperfin qui permet de telles embrouilles", nous a commenté un ministre. Traduction libre: les patrons des administrations font ce qu'ils veulent des décisions gouvernementales. Notre confident poursuit: "Il en va de même pour le remplacement des fonctionnaires qui partent à la pension. Étant donné qu'ils coûtent cher à cause de leur ancienneté, on les remplace par un plus grand nombre de recrues qu'il ne faudrait." Résultat? "Si l'on ne fait rien, dans 20 ans, la Fonction publique sera surpeuplée!" Comme on vous le dit! Que ceux qui croient qu'il s'agit d'une galéjade aillent donc voir du côté de Steven Vanackere, ministre CD&V de la Fonction publique, et Melchior Wathelet, secrétaire d'Etat CDH au Budget: ils ont été chargés de plancher sur ce dossier brûlant. Mais chut, ne le répétez pas, cela doit rester entre nous…

robert urbain.jpgRobert Urbain a déçu

Les lecteurs de notre rubrique dominicale n'auront pas été étonnés par les derniers avatars de Robert Urbain, ex-commissaire général de l'exposition de Shanghai 2010. Par deux fois déjà, nous nous étions fait l'écho de la mauvaise humeur des Premiers ministres – Yves Leterme, puis Herman Van Rompuy – concernant l'inertie du ministre d'Etat socialiste dans ce dossier. Si Leterme avait fait appel à son coreligionnaire Leo Delcroix pour relancer la machine, Van Rompuy l'avait désigné commissaire adjoint, le 30 juin dernier. La suite était aisée à deviner. Sentant l'oignon, Urbain a donc préféré se retirer. Un peu comme Enzo Scifo qui démissionna de son poste d'entraîneur de Mouscron avant d'être officiellement remercié. L'ancien multi ministre du Commerce extérieur a beau avancer toutes les explications du monde, il ne convainc guère: il n'a pas été à la hauteur de cette tâche à 3.600 euros mensuels, menus frais non compris…

Paris Match ne connaît pas la crise

À Paris Match Belgique, on n'a pas été loin d'ouvrir le champagne: par rapport à l'année dernière, juillet 2009 totalise en effet 29,9% de ventes en plus. La mort de Michael Jackson n'est pas étrangère à ce succès qui permet au numéro sorti pour l'événement de battre ceux diffusés lors des décès de Jean-Paul II ou Rainier de Monaco, voire pour les attentats du 11 septembre 2001. Juillet est donc le meilleur mois depuis qu'existe l'édition belge de l'hebdomadaire. Crise mondiale, vous avez dit crise mondiale?!

rallye-des-autos.jpgManque d'imagination

Fin des années 80, dans une série consacrée aux vacances des hommes politiques, nos confrères de La Libre Belgique les avaient entre autres interrogés sur leur actrice idéale. Neuf sur dix avaient répondu: Catherine Deneuve. Cette année, L'Echo a remis le couvert en posant le même type de questions à certains grands décideurs: Roch Doliveux (UCB), Daniel Weekers (Be TV), Philippe Delusinne (RTL), Peter Praet (Banque Nationale), Mischael Modrikamen… Cette fois, c'est le très select "Rallye des autos" qui fait la quasi-unanimité, étant l'établissement le plus cité par ces Messieurs. Vincent, son patron, n'avait jamais connu pareille publicité gratuite…

Coups de soleil

À la télé, l'été n'est pas uniquement propice aux rediffusions. Il provoque également, de-ci de-là, des pannes de cerveau. Liste non exhaustive des récents couacs. À RTL, Micheline Thienpont, a parlé de la reprise de la Coupe de Belgique de football (au lieu du championnat), avant d'annoncer le décès de Corazon AquiTo. Côté RTBF, pour illustrer l'éventuel retour d'Emile MPenza en équipe nationale, l'archiviste avait choisi une photo de son frère, M'BO. Enfin, en France, on a pu entendre Harry Roselmack (TF1) conclure un bafouillage par un inusité "Je me suis mélangé les pinceaux". Nul n'est parfait…

La phrase de la semaine

"Écouter l'industrie du tabac, c'est comme écouter Marc Dutroux parler du combat contre les abus sexuels." (Le professeur Dubois, spécialiste du tabac, sur France 5)