Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

29/12/2008

QUE DU BONHEUR DU 28-12-08

 

geubels - quedub 28-12-08.jpg

Antisémitisme: la VRT compte remettre ça, le jour de l'An!

Le 1er décembre, nous relations comment la chaîne publique VRT Canvas montrait un présentateur en slip, déguisé en Hitler et portant le brassard nazi. L'affaire était remontée jusqu'au ministre président, Kris Peeters, aussi en charge de l'audiovisuel, qui s'était fendu de deux pages d'interview dans De Morgen. Or voilà que le pitre de la chaîne, Philippe Geubels (!), a décidé de remettre cela: http://www.facebook.com/l.php?u=http///radio1.be%2Fprogra...  (cliquez "Het Besluit 2008", puis MP3 "Philippe Geubels"). Son sketch humaniste devrait passer le jour de l'An.

En voici la traduction, en primeur: "Je me suis fâché avec le patron de "Joods Actueel". (…) Je trouve qu'ils exagèrent un peu. Que vont-ils faire s'il y a une sérieuse fuite de gaz, ici à Anvers? Poursuivre la Ville pour provocation? Déposer une plainte préventive contre toute personne qui aurait le culot d'en faire des blagues? (…) Moi aussi, je serai obligé de faire attention à ce que je dis, mon nom est Geubels et je rase mon crâne. (…) Les juifs sont devenus beaucoup plus intelligents: maintenant, ils se sont dispersés partout dans le monde. Comment pourrait-on encore tous les rassembler. La plupart se sont réunis aux Etats Unis, et donc les transférer en train vers l'Allemagne ne serait plus possible non plus."

A titre d'information, le jour de Noël, un journaliste de l'Associated Press a tenté de contacter la VRT, pour éclaircir l'affaire "Geubels" : il s'est heurté à un courageux "No comment" de la chaîne publique (AP du 25/12 à 13h56). 

auguste van daele - quedub 28-12-08.jpgUn beau mandat attend le patron de l'armée

Début décembre, Peter De Crem l'avait promis: d'ici la fin de l'année, l'armée aurait un nouveau patron. C'était compter sans la crise politique. Le mandant du chef de l'armée, Aguste Van Daele, s'achèvera au douzième coup de minuit. Pas question, pour une équipe en affaires courantes, de lui désigner un successeur définitif: ce sera donc un intérimaire. Entre le lieutenant-général Van Dingenen (catalogué PS) et le général Jockin (étiqueté CDH), on pourrait s'orienter vers un outsider: le lieutenant De Winter, plus ancien dans le grade et issu de la composante "Air". Comme le Général August Van Daele. A propos de celui-ci, un beau mandat l'attendrait: la présidence du Conseil d'administration de l'Institut royal supérieur de Défense "nouvelle mouture". Une retraite dorée et une pension méritée de Général! Cela, même si l'homme caresse encore le doux espoir de conserver sa place actuelle et chahute en coulisse pour nuire aux candidats annoncés...

trends - quedub 28-12-08.jpgLeterme: Trends invente l'interview prémonitoire

Dans son numéro daté du 25 décembre, Trends-Tendances publie l'interview d'Yves Leterme. Pas un mot sur le fait que celui-ci a démissionné, six jours plus tôt! Tout au plus, l'hebdo observe-t-il: "l'interview a été réalisée au début de (sic) mois de décembre, avant les derniers rebondissements du dossier Fortis." Morceaux choisis: "Le chef du gouvernement est en retard d'une heure pour l'interview qui a déjà été reportée une fois. Il est vrai que les réunions du kern se succèdent à un rythme accéléré." Question: "La crise bancaire est-elle passée?" "Réponse: "Non. Pas au niveau international. Ni dans certains dossiers spécifiques. L'affaire Fortis est encore en pleine évolution et doit être suivie, pour ainsi dire en direct. (…) Bref: chaque jour, il y a quelque chose à régler. Tout le travail que cela représente est vraiment sous-estimé."

baudouin rémy - quedub 28-12-08.jpgLa phrase de la semaine

La RTBF est une grande famille où tout le monde s'aime: témoin, ce jugement, particulièrement confraternel, de Baudouin Remy: "Jean-Claude Defossé fait de la caricature de lui-même: il fait de la mise en scène. Je ne suis pas fanatique de ce qu'il fait. Quand Jean-Claude Defossé prend toutes les métaphores, toutes les allégories des cochons et que, finalement, on ne voit que lui dans un reportage et qu'il repasse 17 fois la même interview, je ne suis pas certain que ce soit très pertinent pour l'info..."  (Le journaliste de la RTBF Baudouin Remy, par ailleurs comédien de la Revue " Sois Belge et tais-toi")

 

21/12/2008

QUE DU BONHEUR (21-12-08)

 

karin gérard - quedub 21-12-08.jpg

Pas d'avocats liés au procès Lhermitte, sur les plateaux dominicaux

Les 9 et 10 décembre derniers, différents confrères relayaient la plainte pour viol, avec constitution de partie civile, déposée par Me Isabelle Saels contre son confrère, Me Abelhadi Amrani. La première est une ancienne avocate de l'ex-mari de Geneviève Lhermitte, tandis que le second assure toujours la défense de Bouchaïd Moqadem. Autre spécificité du conflit, Amrani est le beau-fils de Karin Gérard, ancienne présidente du Conseil supérieur de la Justice et présidente d'Assises. Et la bouillante magistrate défend bec et ongle son gendre.  Pas question toutefois d'espérer voir un avocat de l'affaire Lhermitte sur les plateaux dominicaux: interdiction du Bâtonnier! Il n'y aura donc aucun règlement de compte entre les camps pro-Saels et pro-Amrani.

 

Gouverneur de Bruxelles: à Pâques ou à la Trinité

La loi l'indique: la désignation des gouverneurs est du ressort des Régions, mais après avis conforme du conseil des ministres. L'actuelle gouvernante (© Philippe Moureaux), Véronique Palus de Chatelet (PS), ayant décidé de manière ferme et définitive de quitter son poste, le 1er janvier prochain, son remplacement ne devrait pas être pour demain, le pays ayant semble-t-il d'autres soucis à régler. Dans l'intervalle, c'est le vice-gouverneur, Hugo Nys (VLD), qui assurera la fonction. Dont acte.

 

michel - quedub 21-12-08.jpgLouis Michel: Barroso a été le premier sponsor de Sarkozy

Jeudi, notre commissaire européen national, Louis Michel (MR), recevait la presse pour son déjeuner de Nouvel An. Alors que la crise politique s'ébrouait, le Jodoignois a peu évoqué la situation interieure, s'étendant longuement sur son dernier périple africain. Tout au plus, a-t-il plusieurs fois affirmé avec conviction: Verhofstadt est le Premier ministre du futur.

Le ministre d'Etat a aussi loué la présidence française, insistant pourtant lourdement sur l'aide que José Manuel Barroso avait apportée à Nicolas Sarkozy. Concernant son propre avenir, Michel sr a bien confirmé qu'il tirerait la liste européenne du MR et qu'il mènerait campagne. Il n'y a en effet aucune interdiction, pour un commissaire, à être candidat à l'Europe. Le lion est lâché…

 

Liège 2015: "une fausse bonne idée", selon Demeyer

La Dernière Heure a annoncé que les autorités liégeoises renonçaient à présenter la candidature de la Ville comme "capitale culturelle 2015". Dommage pour les près de 20.000 signataires de la pétition demandant une consultation populaire sur le sujet. Et tout bénéfice pour le bourgmestre, Willy Demeyer (PS), qui avait dès le début annoncé que cette candidature était "une fausse bonne idée". En soldat averti, il imaginait mal sa Ville s'opposer à celle de Mons, et surtout à son tout-puissant bourgmestre-président, Elio Di Rupo. Au final, Demeyer est parvenu à retourner le collectif qui avait récolté les signatures en lui proposant un lieu où pourraient se développer les arts émergents: le bâtiment dit "de la dentisterie". Et comme celui-ci ne sera pas prêt tout de suite, dans l'intervalle, un conteneur-bureau sera installé. Sans oublier l'une ou l'autre mise à l'emploi, dans le cadre d'un contrat-programme négocié avec l'aide du cabinet Marcourt. Qui a dit que le maïeur Demeyer n'était pas un fin stratège?

 

Cérexhe (CDH), favorable à des jours fériés "à la carte"?

L'autre mercredi, Télé Bruxelles organisait un débat sur l'Aïd. Invités, le ministre bruxellois Benoît Cerexhe (CDH),  l'échevin de Saint-Josse Ahmed Medhoune (PS), l'échevin schaerbeekois Georges Verzin (MR),  et Isabelle Praile, vice-présidente de l'Exécutif des muslmans. Face à Verzin, défendant, l'école en tant que sanctuaire à préserver de l’immixtion de la sphère privée, Cérexhe a lancé l'idée de jours fériés scolaire à déterminer localement par les écoles. Si on suit le ministre, une école à forte population musulmane pourrait organiser une conférence pédagogique le jour de l’Aïd, tandis qu’une autre donnerait cours normalement ce jour-là. Traduction libre, on en arriverait à des écoles "musulmans-friendly, d’autres pouvant être, pourquoi pas?, "juives-friendly" ou "catholiques-friendly". Tout cela, au sein de l'enseignement officiel. Bonjour, le risque de ghettoïsation et l'instauration d'écoles confessionnelles de fait.

 

legaer - quedub 21-12-08.jpgLes phrases de la semaine

La semaine dernière, lors de la présentation de son nouvel opus, "Barak Obama – la méprise", Guy Spitaels a plusieurs fois fait allusion à Raymond Aron. Et de citer ce jugement du grand libéral français, à propos de Valéry Giscard d'Estaing: "Son drame, c'est qu'il ne sait pas que l'histoire est tragique." Sachant que l'ancien président du PS a peu l'habitude de dire les choses par hasard, on saisit toute la portée du message.

Descendons d'un étage. Après la victoire de son club contre Roulers, l'Anderlechtois Jonathan Legaer a déclaré, à propos de la première place qu'occupait son club: "Il vaut mieux avoir quatre points d'avance que quatre points de retard". Tout est dit.

 

15/12/2008

Que du bonheur 14-12-08

 

 

wathelet - quedub 14-12-08.jpg

Contrôle routier pour Wathelet!

Quelques rares échos ont relaté l'aller-retour qu'Yves Leterme et d'autres Excellences s'étaient offert, ainsi que des Hollandais et des Luxembourgeois, mardi soir en Rhénanie du Nord-Westphalie. Parmi eux, Inge Vervotte, Etienne Schouppe, Rudy Demotte, Karl-Heinz Lambertz, et des parlementaires dont Alain Courtois. Objet du déplacement, les bons contacts avec les trois pays du Benelux. Melchior Wathelet aurait du être du lot. Pourtant, ses compagnons de voyage ne le virent jamais rejoindre leur avion. En cause, selon le cabinet du secrétaire d'Etat, un banal contrôle routier que le Verviétois trouva sur sa route. Les pandores effectuèrent leur tâche avec particulièrement de zèle, le ministre se déplaçant dans un véhicule qui ne disposait pas de plaque officielle. Faut-il que l'affaire dura un temps interminable: "Kinou", comme on l'appelle dans sa famille, ne parvint pas à arriver à l'heure et c'est sans lui que la joyeuse équipe s'envola pour la Rhénanie.

 

Fortis: les retards du gouvernement (suite)

On lira par dans ce journal (p…) plus de commentaires concernant la suspension de toutes les opérations dans le cadre du rachat de Fortis par BNP-Paribas. Cinq mots de l'arrêt ont toutefois marqué les esprits: "voie de fait de l'Etat", qui sent tout, sauf la langue de bois. À propos des arrêtés royaux décidant du rachat-vente de Fortis, la Cour d'appel admet un problème pour leur entrée en vigueur et évoque leur éventuelle illégalité, même si celle-ci "ne les affecterait pas dans leur intégralité." Comme si les retards à l'allumage de ces textes ne suffisait pas, on en a constaté un autre, à propos de la requête en réouverture des débats introduite par la SFPI. Elle se base sur un avis de la Commission européenne daté du 3 décembre. Or celui-ci a n'est arrivé au cabinet De Gucht qu'une semaine plus tard, la requête n'étant déposée que le 11. Une suggestion au Père Noël: qu'il prête son traîneau magique au gouvernement…

 

cheruy - quedub 14-12-08.jpgAdministration: la distribution des fromages a débuté

Si la désignation de certains top-managers, leurs recours et leurs rancoeurs est à l'ordre du jour, cela bouge aussi aux étages inférieurs des départements. Ainsi, à la Justice où Claude Cheruy (cdH), directeur général de l'Organisation judiciaire, vient d'apprendre que son mandat ne serait pas renouvelé. Cela, alors que son dernier dossier, le procès de Ghislenghien, fut une réussite. Même à, en croire les témoignages des parties civiles, Me Mayence en tête. C'est dire…

Las, le désamour entre Chréruy et le président du SPF Justice, Alain Bourlet (MR), a décidé du retour du directeur général à son administration d'origine, le SPF Economie. Les gens sont injustes: il en est pour prétendre que le ministre, Jo Van Deurzen (CD&V), profitera de ce départ pour caser un de ses propres coreligionnaires à la place de Cheruy…

 

 

pierre etaix - quedub 14-12-08.jpgPierre Etaix face au mur de la Justice!

Certains médias ont déjà évoqué la manière dont une société fantôme bloquait les films de Pierre Etaix (www.lesfilmsdetaix.fr) Il y a trois ans, le Buster Keaton français avait en effet signé un contrat destiné à restaurer et ressortir ses films dont "Yoyo" et "Le soupirant". En fait, le cinéaste (80 ans) avait eu affaire à un margoulin de la pire espèce, étant même débouté en Justice.

Des amis d'Etaix, et des amoureux du cinéma, se sont émus de cette situation, avec comme point d'orgue, une soirée bruxelloise qui vit rougir les yeux du Français. Le 28 novembre dernier, le tribunal a rejeté la demande de mesures provisoires introduite par Etaix et vendredi, le calendrier des prochaines plaidoiries a été établi. On attend la prochaine étape judiciaire, certains en étant à espérer, pour le printemps, un remake parisien de la belle soirée belge… 

 

Pan-Ubu: revoilà le monstre du Loch Ness!

De manière récurrente, on reparle des tractations entre les deux frères ennemis de la satire, Pan et Ubu. Cette fois, c'est du côté de John Bogaerts, fils du défunt grand manitou du second, que l'on nous a confirmé que les vagues discussions actuelles devraient se transformer en véritables négociations, en 2009. Si le même annonce un tirage deux à trois fois supérieur à celui de son rival, on a un peu de mal à le suivre. Mais l'important n'est pas là. Il réside dans la volonté des deux parties d'arriver à un accord et de savoir qui mangera l'autre: Pan, et sa manchette sexagénaire, ou Ubu et son fidèle noyau d'inconditionnels. À ce propos, à Ubu, on cherche toujours le carnet d'adresses de Rudy Bogaerts qui disparut, le soir de ses funérailles. Beaucoup ont des soupçons, mais ils ne feront pas revenir le précieux document…

 

La phrase de la semaine

De Benoît Poelvoorde, dans Entrevue, à propos de sa dépression: "Je l'ai soignée, traitée, amadouée. En fait, je vis avec ma déprime comme si c'était une amie. Grâce notamment à Billy Bob, mon chien. Avant de l'avoir, j'en ai vraiment bavé." "J'ai dit que je n'avais pas envie de regarder Brobeback Mountain parce que je n'ai pas envie de voir deux cow-boys qui s'embrassent. (…) Mais j'ai quand même été (le) voir, par acquis de conscience. Et alors, c'est l'histoire de deux cow-boys qui s'embrassent."