Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

29/09/2009

DOMINIQUE JANNE, JC VAN DAMME, EN PLUS BRUTAL (QUE DU BONHEUR, DH 27-09-09)


janne.jpg

Tecteo divise les instances socialistes liégeoises par la grève qui y est menée. Un autre dossier, moins médiatisé, a récemment secoué la société: le départ de Dominique Janne, directeur opérationnel en charge du développement du télédistributeur Voo. Aussi connu comme producteur de cinéma, immobiliériste et patron de Pan, il a présenté son retrait comme volontaire. Chez Tecteo, la version est tout autre. Depuis un an, des informations étaient parvenues aux oreilles de Stéphane Moreau, directeur général de Tecteo, et André Gilles, son président, selon lesquelles Janne était devenu "ingérable". Elles leur avaient été soufflées par Jean-Paul Philippot (RTBF), Philippe Delusinne (RTL), voire le ministre Marcourt. En cause, un comportement particulièrement brutal et menaçant, quand il ne s'agissait pas de déclarations "à la Jean-Claude Van Damme" que Janne tenait devant les directions de sociétés avec lesquelles il négociait. "Passe encore qu'il se soit régulièrement présenté comme proche d'Elio Di Rupo, mais le furieux pouvait – sans rire – jusqu'à se réclamer de Barak Obama", commente un bonzes de la boîte. Arriva ce qui devait arriver: devenu consultant de Tecteo depuis le rachat de Be TV il y a un an, Mac Kinsey a fini par suggérer de se débarrasser de Janne. En fournissant des preuves des risques qu'il faisait courir à la société…

LA PHRASE DE LA SEMAINE (DH 27-09-09)

Selon informaticien.be – repris par le site international slashdot.org – l'administration wallonne interdit désormais l'utilisation du moteur de recherche Firefox au profit du seul Internet Explorer, "browser du début du siècle et en retard de 2 générations."

 

LOUIS QUI RIT, GERARD QUI PLEURE (QUE DU BONHEUR, DH 27-09-09)


louis et gérard.jpg

Au MR, on se réjouit de l'éventuelle désignation de Louis Michel à l'ONU. Non seulement parce que ce poste ira comme un gant au grand homme, mais aussi parce qu'il devrait permettre au parti de connaître un peu de sérénité. En outre, l'ancien commissaire européen l'a dit: s'il devait atterrir à New York, il n'en conserverait pas moins son poste de député européen. Et vlan, dans les gencives de son suppléant, Gérard Deprez, qui piaffait d'impatience à l'idée de prendre la place du Premier des Jodoignois. À défaut de siéger au Parlement, le patron du MCC se contentera de l'indemnité transitoire qui lui sera versée durant deux années. C'est en effet la règle: tout eurodéputé qui s'en va palpe un mois de compensation par année de présence. Et comme Gérard est député européen depuis 1984, il a droit au dédommagement maximal: 24 mois!