Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

22/11/2009

VAN ROMPUY SERA DESIGNE PAR UN CONSEIL EUROPEEN ELECTRONIQUE (Que du bonheur, DH du 22-11-09)

vanrompuy.jpgOn l’a dit, le conseil des ministres de ce vendredi s’est déroulé de manière particulièrement bon enfant, Herman Van Rompuy proposant pour la deuxième fois en 15 jours que ses collègues boivent le champagne à sa santé. Les blagues les plus potaches ont fusé comme peu de fois auparavant. Plus sérieusement, le Premier ministre a promis aux membres du gouvernement de les inviter dès qu’il serait installé. A ceux qui l’interrogeaient sur la date officielle de son départ du 16 rue de la Loi, Van Rompuy a précisé que cela se ferait quand il aura été officiellement désigné par un conseil européen électronique – c’est-à-dire sans que les chefs d’Etat doivent se déplacer. Le maître du Haiku ne restera donc pas au fourneau jusqu’au 1er janvier, c’est certain !

 

RESTAURANTS DU PARLEMENT: UNE INVITATION AU RECUEILLEMENT (Que du bonheur, DH du 22-11-09)

Pendant que certains passent leur temps à des broutilles comme le sauvetage du pays, d’autres s’adonnent à des tâches bien plus nobles. Ainsi, les anciens ministres Rik Daems (Open VLD) et Tony Van Parys (CD&V). L’un est député et président de la commission des restaurants parlementaires (oui, oui, cela existe !) et l’autre est sénateur et vice-président de la même commission. Ensemble, ils ont décidé d’organiser une petite sauterie destinée à célébrer le plus dignement possible l’ouverture de la « Mezzanine », nouvelle appellation de ce qui était appelé le restaurant « classique » du Parlement. Nous ne pouvons résister au plaisir de reprendre quelques explications figurant sur l’invitation que députés et sénateurs ont trouvé dans leur casier. Ainsi, « Il fallait créer une nouvelle oasis, un lieu de détente visuelle et culinaire. » Ou « Les tapis ternis ont été remisés, les bacs à fleurs massifs ont été démontés et les réminiscences obsolètes des années 80 ont été retirées. » Tant de poésie émouvra les cœurs les plus barbares…

SAINT-JOSSE-TEN-NOODE, UNE COMMUNE OU LES SANS-PAPIERS SE SENTENT CHEZ EUX (Que du bonheur, DH du 22-11-09)

La commune de Saint-Josse-ten-Noode vient de s’offrir une petite brochure destinée à l’aide à la rénovation urbaine. Un petit texte est censé vanter les mérites de la plus petite des 19 communes bruxelloises. Il n’atteint pas tout à fait son but. Jugez-en : « (SJTN) tient la palme de la plus forte densité de population, équivalente à celle de Bombay. » Passe encore que, dans les chiffres qu’il énonce, le follicule reprend celui du nombre de logements sociaux – 1.200 –, mais il précise aussi que la commune compte « 2.500 sans papiers (estimation) ». Il n’y a pas à dire, SJTN est vraiment une commune où il fait bon vivre…