Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

15/12/2009

LE MANIFESTE DE "TROPISMES" (Que du bonheur, DH du 13-12-09)

tropismes.jpgLa plus célèbre librairie bruxelloise, « Tropismes », vient de se fendre d’un manifeste. Histoire de démontrer qu’en ces moments où les livres s’achètent sur internet et où les ouvrages et la presse venus de France sont surtaxés, certains veulent encore « faire partager leurs valeurs essentielles ». À savoir qu’il existe (encore) un lieu magique empreint d’émotion, que l’endroit est ouvert sept jours sur sept, qu’il permet aux amoureux du beau livre (et des autres), de trouver ce qu’ils veulent, mais aussi de rencontrer des auteurs. Chez « Tropismes », « on ne choisit pas seulement un livre : c’est lui qui vous choisit. » (reprise d’une déclaration de Marilyn Monroe à Arthur Miller

 

LA PHRASE DE LA SEMAINE: JEAN-DENIS LEJEUNE (Que du bonheur, DH du 13-12-09)

lejeune.jpgAprès Carine Russo, éphémère sénatrice, c’est au tour de Jean-Denis Lejeune d’avoir le prurit politique. Sans savoir cependant vers où balance son cœur, comme il l’a dit à la DH : « Pour l’instant, je ne sais pas. Je n’ai encore pris aucun contact. J’annonce mon intention et je vais voir ce qu’on me propose. Je suis ouvert au débat ». À peine s’il ne se promène pas avec une affiche « A vendre », dans le dos…

 

06/12/2009

DAERDEN: MEILLEUR MINISTRE FRANCOPHONE? (Que du bonheur, DH du 06-12-09)

Michel-Daerden-1.jpg

A propos de César-Derden, Stefaan De Clerck a remis les pendules à l'heure, en fin de semaine face à quelques interlocuteurs choisis: "Au fédéral, du côté des collègues flamands, Michel est fort apprécié. Je dirais même qu'il est craint, tant est impressionnante sa connaissance des dossiers." A peine si le ministre de la Justice ne lui décerne pas le brevet de "meilleur ministre francophone". Et d'expliquer que, là où les prises de position de Laurette Onkelinx sont presque… attendues, tant elles collent à son idéologie, celles de Daerden doivent tout à une connaissance sans faille des matières sur lesquelles il s'exprime. Un bémol cependant, toujours selon De Clerck: "Nous, ministres du Nord du pays, avons du mal à jauger sa maîtrise du flamand: comprend-il ou non, ce que nous lui disons, dans notre langue?" Encore une interrogation métaphysique, liée à la personnalité énigmatique de Daerden…