Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/01/2010

LA PHRASE DE LA SEMAINE (QUE du bonheur, DH du 03-01-10)


gaetan.jpg

"Costard trop large? Qu'on vienne me dire si, dans un moment de crise, j'ai fait défaut. Mes collaborateurs parlent à ma place? Quand quelqu'un a quelque chose d'intelligent à dire, je le laisse parler. (…) Donc oui, j'ai une forme de modestie et de respect des collaborateurs. Je ne fais pas en sorte de me faire passer pour un génie alors qu'une idée vient d'un autre. Je suis quelqu'un d'ordinaire. Je n'habite pas une villa quatre façades, mais dans un logement où habite l'Anderlechtois moyen. Ça, ça étonne aussi. (…) Mou? C'est vrai que j'essaie de ne pas parler pour ne rien dire. Que j'évite comme la peste la démagogie facile qui consiste à faire plus de show et de ne rien amener de concret. (…) C'est vrai que j'ai parfois l'air de réfléchir. (sic) Mais je n'ai pas la science infuse. Je ne suis pas bourgmestre depuis 15 ans. Ma personnalité dérange parce que je suis considéré comme un intrus." (Gaëtan Van Goidsenhoven, bourgmestre d'Anderlecht, dans les colonnes de Pan)

VAN ROMPUY EST SES QUELQUES COLLABORATEURS (Que du bonheur, DH du 27-12-09)


69931_van-rompuy-une.jpg

Depuis qu'il est entré en fonction, le président européen, Herman Van Rompuy, a déjà visité 11 capitales. En 2010, après avoir pris un peu de repos à la Vlaamse Kust, à De Haan, ses périples reprendront de plus belles. Pour aider l'ancien Premier ministre à voyager, il a un cabinet de 29 personnes à sa disposition.Parmi eux, on le sait, Frans van Daele, grand commis de l'Etat qui fut notre ambassadeur à Washington, lors de l'invasion de l'Irak. Malgré ses conseils, Louis Michel tint bon et refusa que la Belgique entre dans la danse. Autre belge de poids – dans tous les sens du terme – qui entoure Van Rompuy: Dirk De Backer, qui fut déjà son chef de presse à l'ancien CVP. Depuis, il a suivi son patron presque partout. De Backer a, à son service, une escouade de 60 fonctionnaires qui forment le service de presse...

 

 

LE VLAAMSELANWIJN DU PARLEMENT (Que du bonheur, DH du 27-12-09)

Lorsqu'il fut clair que la dernière séance plénière de la Chambre se prolongerait jusqu'à l'aube, les services du Parlement prirent leurs dispositions, dressant un buffet afin de permettre aux députés de se sustenter. Au menu, plats froids, coucous et chili con carne. Le tout arrosé d'un gros rouge qui tache: un "Domein de Kluizen" intitulé "Dornfelder zweigelt 2007 – Vlaamse landwijn. Pour la petite histoire, ce vin est fourni par le député Rik Daems , responsable des restaurants du Parlement, mais qui approvisionne également la boutique de souvenirs de la Chambre et du Sénat. Comme quoi, on n'est jamais mieux servi que par soi-même…