Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/02/2010

QUE DU BONHEUR: LA PHRASE DE LA SEMAINE (DH 21-02-10)

A propos du vote obligatoire, ces deux avis de parlementaires MR. Le député Xavier Baeselen, d’abord : « Voter est un droit qu’on devrait être libre d’exercer ou non. Cela obligerait les hommes et les femmes politiques à convaincre les gens de se rendre aux urnes. Cela forcerait peut-être aussi un débat sur le mode de scrutin. » Le sénateur Philippe Monfils, ensuite : Ce n’est pas au moment où se développent des sentiments très profonds d’antipolitisme, de poujadisme, que l’on doit se permettre de supprimer le vote obligatoire. Il n’y a pas tellement de pays au monde où l’on peut se vanter d’avoir un vote libre et qui aboutit réellement à l’instauration d’un Parlement démocratiquement élu. »

17/02/2010

QUE DU BONHEUR: BYE, BYE, HANS D'HONDT (DH 14-02-10)

hansd'hondt.jpg

Vendredi à Val Duchesse, Yves Leterme organisait une petite sauterie pour saluer le départ de son chef cab, Hans D'Hondt, vers le SPF Finances. Outre les vice-Premiers – ainsi que la petite Clara Milquet dont la présence incongrue en fit ricaner plus d'un –, mais aussi Herman Van Rompuy, Charles Michel, Melchior Wathelet et l'ancien ministre Leo Delcroix. Après un verre de bienvenue, les happy few ont eu droit aux chants de la chorale dirigée par Eric Kirsch, nouveau bras droit du Premier ministre. Puis à un discours-sketch de l'humoriste Geert Hoste qui n'épargna personne. Pas même le héros de la soirée, ni Pieter De Crem dont il expliqua que l'absence était à une (nouvelle) panne de son avion de la DN, voire Didier Reynders auquel il conseilla de bien protéger son poste, vu l'ardeur au travail de Hans D'Hondt. Ce dernier fut ensuite salué par Leterme, avant de s'envoler lui-même, avec son groupe musical, dans des reprises de Bob Dylan, Bruce Springsteen et Jacques Brel. Du vrai travail de pro!

QUE DU BONHEUR: PHILIPPE HENRY: COURAGE, FUYONS! (DH 14-02-10)

philippehenry.pngVendredi, l'ancien secrétaire d'Etat aux Finances, Hervé Jamar(MR), n'était pas à prendre avec des pincettes. En cause, le refus du ministre wallon, Philippe Henry (Ecolo), de participer avec lui à l'émission Controverse de ce dimanche. Au centre de ce débat avorté, on s'en doute, le retrait, par le même Henry, de l'octroi d'un permis de bâtir au projet commercial carolo Città Verde. Après avoir lu la presse de ce samedi et les philippiques que certains socialistes lançaient contre lui, le courageux ministre a dû se dire qu'il aurait peut-être mieux fait de ne pas se faire porter pâle…