Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

01/10/2012

CHATEAU DE LAVAUX SAINTE-ANNE (PARIS MATCH du 20-09-12)

Le château aux trois musées



Le château-fort de plaine de Lavaux-Sainte-Anne date du XIIIe siècle. À l'origine, simple tour de surveillance édifiée à la demande de Jacques de Wellin, il faut attendre le XVe siècle pour voir s’élever la forteresse militaire, alors aux mains des Berlo. Cette dernière sera, au XVIIe siècle, remodelée en un élégant château de plaisance, à l’initiative de Jacques Renard de Rouveroy. C’est à cette époque que seront construits les somptueux appartements de la cour inférieure et le portail Renaissance. Au début du XIIXe siècle, son petit-fils fait construire la salle de bains « à la romaine », l’embarcadère, la chapelle, ainsi que le somptueux escalier à double révolution. En 1753, les seigneurs du château sont dépossédés et obligés de vendre. À partir de 1810, il passe de main en main, mais, inoccupé, se délabre rapidement.

 

En 1933, le château est légué à l'asbl "Ligue des amis du château de Lavaux-Saint-Anne", présidée par la baronne Lemonnier, qui se charge de sa restauration et de la création de trois musées afin d'ouvrir l'accès du site au public. La chasse occupant une place importante dans les activités du défunt mari, une collection impressionnante d'animaux naturalisés est constituée: elle se trouve au premier étage et laisse entrevoir la grande variété de la faune famennoise. Le château abrite deux autres musées représentatifs de la vie en Famenne et de celle des seigneurs de Lavaux-Sainte-Anne.

 

La création d'une zone humide à proximité du château permet de rendre compte de la diversité exceptionnelle de la faune et de la flore, dans la région à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle.

 

De 2004 à 2008, dans le cadre de l'action menée par le Fonds européen FEDER, Objectif II rural, l'asbl "Les amis du château de Lavaux-Sainte-Anne" réalise des travaux de requalification (château, annexes et abords), axés sur une réorganisation de l'accès au site, du parking et de l'environnement global, ainsi qu'une restructuration des fonctions existantes et la mise en place de nouvelles fonctions. L'objectif général poursuivi est de repositionner le produit touristique en lui-même, de manière attrayante et adaptée à notre époque.

 

Le village de Lavaux-Sainte-Anne est également témoin de son passé. Quelques anciennes fermes datant des XIIXe et XIXe siècles sont situées en retrait de la voirie, tandis que la rue principale abrite encore certains bâtiments à colombages. Dédiée à Saint-Remi, l'église-halle remonte essentiellement aux années 1670 et fut construite par Jacques-Renard de Rouveroy et son épouse. Ils reposent tous deux dans la crypte funéraire, à gauche de l'autel. On découvrira encore un ancien moulin, le pont d'une seule arche en moellons calcaires qui, franchissant la Wimbe, mènent au château, l'ancien abreuvoir circulaire en pierre bleue au centre de la place communale, l'ancien presbytère d'allure néoclassique et la jolie chapelle notre-dame de Walcourt datant de 1820.

 

Madame Elise Mathys, directrice adjointe du château, nous en dit un peu plus sur le nombre de visiteurs qui, chaque année, franchissent les portes du lieu: "Il sont 21.000, mais à ce chiffre, il convient d'ajouter ceux qui viennent visiter les seules expositions. Autre remarque, le nombre que je vous cite est relatif, étant donné que nous fermons, deux mois par an – sauf que, durant cette période, les groupes sont acceptés. Enfin, en ce qui concerne la nationalité des visiteurs, je citerais les francophones et néerlandophones, à égalité, puis les français et les hollandais (même s'ils sont en nette diminution), les Américains, les Espagnols, fort nombreux, les Chinois et les habitants du Nord de l'Europe."

 

Notons enfin que le château a été classé Monument et Site, par arrêté royal du 01-02-1937 et inscrit sur la liste de patrimoine exceptionnel de Wallonie.

 

Où?

Asbl Les amis du château, 8 rue du Château, 5580 Lavaux-Sainte-Anne (Rochefort)

Tél. 084/38.83.62

Internet www.chateau-lavaux.com

 

Comment?

Le château est ouvert, du mercredi au dimanche, de 10h à 17h, et de 10h à 18h, d'avril à novembre.

La vente des derniers tickets d'entrée s'effectue 1h15, avant la fermeture.

Le château est fermé, les 24, 25 et 31 12 2012 et le 1er janvier.

Par ailleurs, il est ouvert tous les jours pendant les vacances scolaires.

Enfin, il est ouvert non-stop pour les groupes, sur réservation et l'accès aux personnes à mobilité réduite est possible, sur une partie du site: les caves du château, les jardins et la zone écologique.

 

Combien?

Le prix pour les adultes est de 8 €, de 7 € pour les seniors et de 5 € pour les enfants, à partir de 3 ans.

Lorsqu'il s'agit de groupes, le montant s'élève à 7,5 € pour les adultes, 6,5 € pour les seniors/étudiants et 4,5 € pour les enfants de moins de 3 ans.

 

(Encadré) Deux expositions et un récit automnal

Jusqu'au 8 octobre 2012, se déroulera une exposition sur le thème du monde merveilleux de la forêt. Soit 20 photos des lauréats du concours PEFC Belgium qui supervise les activités de promotion du label PEFC en Belgique. Ce label met en avant la gestion durable des forêts tout en sensibilisant le public à la préservation des forêts, dans le monde. Une exposition sur fond de sensibilisation, conçue de façon à ce que les visiteurs aient l'impression de se promener en forêt.

 

Jusqu'au 30 octobre, Pierre Bastin et son élève Didi exposeront leurs peintures à l'huile sur feuille d'or et sur toiles, gravures au burin et kaolins. L'exposition sera ouverte, de 10h à18h.

 

Les 28, 29 et 30 septembre, aura lieu un récit automnal. À savoir, le vendredi 28 septembre à 19h30, le vernissage de l'exposition, en présence des peintres Marie Cornélis et Guri Rasmussn, ainsi que du sculpteur Damien Moreau. Un drink dînatoire et une animation musicale se dérouleront, au prix de 7 €.

Le samedi 29 septembre, par contre, de 20h à 22h30, Alexis Thibaut donnera un récital, en la salle Louveroy. Au programme, récital donc, exposition et entracte dînatoire. La réservation est obligatoire. Pour les moins de 12 ans, le prix est de 5 €, de 20 € pour les adultes et de 15 € pour les seniors/étudiants. L'entracte dînatoire est de 7 €, boissons non-incluses.

Enfin, les samedi 29 septembre, de 14h30 à 23h et dimanche 30 septembre, de 1h30 à 18h, exposition, pause tea-room 5 €, petite restauration 7 € et entrée du Château.

Les commentaires sont fermés.