Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/06/2012

Château et domaine de Modave (Paris Match 21-06-12)

Un superbe château situé au centre d'une réserve naturelle de 450 ha qui est le principal captage d'eau souterraine de Belgique.


À l'écart du village, le château actuel est l'héritier d'une forteresse médiévale installée sur un piton rocheux dominant le Hoyoux. Propriété de la famille de Modave jusqu'en 1558, il passe aux Haultepenne, puis, par alliance, aux Saint-Fontaine. Ceux-ci le vendent, en 1642, à Jean de Marchin, lieutenant-gouverneur du château de Huy. 

 

En 1651, les troupes lorraines incendièrent le château et, à partir de 1655, Jean-Gaspard-Ferdinand de Marchin, époux de Marie de Balzac d'Entragues, entreprit la restauration du bâtiment. L'ancienne forteresse se mua ainsi en une magnifique demeure de plaisance, modèle d'élégance à la française. En 1682, Maximilien-Henri de Bavière, prince-évêque de Liège, acquit la terre, seigneurerie et château de Modave qu'il céda, deux ans plus tard, au cardinal-prince Guillaume-Egon de Fürstenberg. Lequel agrandit le bien et l'enrichit d'œuvres d'art. Par la suite, le domaine de Modave fut saisi en 1706 par Arnold de Ville, élevé au rang de baron libre du Saint-Empire, par décret impérial. On lui doit la machine de Marly: un gigantesque dispositif de pompage des eaux afin d'alimenter des jardins comme ceux de Marly et Versailles. Le château passa ensuite aux Montmorency, puis fut racheté par Gilles-Antoine Lamarche, riche industriel liégeois, et resta la propriété de ses héritiers, les Braconnier et Van Hoegaerden, jusqu'en 1936. Durant ces deux siècles, de nouveau aménagements furent effectués aux appartements. Enfin, c'est en 1941 que la Compagnie Intercommunale Bruxelloise des Eaux (CIBE) acquit le domaine. Dès 1950, elle procéda à sa remise en état et l'ouvrit au public. À Modave se situe le principal captage d'eau souterraine de Belgique. Il fournit, entre 53.000 et 80.000 m3 d'eau par jour. Pour protéger ces eaux, Vivaqua (ex-CIBE) a constitué une zone de protection de 450 ha, par l'acquisition de terrains environnants. "Des visites des captages sont organisées, à de rares occasions", nous signale Monsieur Van Espen, secrétaire-trésorier de l'asbl "Château de Modave". Pour avoir le droit de descendre dans le sous-sol, il faut s'adresser à VIVAQUA (02/518.84.05) qui examinera les demandes, au cas par cas. Elles durent près d'une heure trente. Pour en avoir effectué une, autrefois, nous ne pouvons que les recommander. 

 

Lorsqu'il souhaite accéder au château, le visiteur franchit une esplanade et pénètre dans un porche monumental, inscrit entre deux bâtiments. La façade principale est faite de brique et de pierre calcaire, et se situe au-delà de douves sèches, bordées de balustrades. Le corps central comprend cinq travées, sur deux niveaux, accosté de deux ailes en saillie, le tout couvert d'un toit à la Mansart (c'est-à-dire des combles brisés). Une tour circulaire, une tour carrée et d'autres ailes se développent à l'arrière de ce premier bâtiment. Le célèbre tailleur de pierres liégeois, Lambert Duhontoir, et un certain Jean Gougon, jouèrent un rôle important, dans le réaménagement de château, le second ayant laissé son nom à un quartier des écuries de la cour d'honneur. 

 

La décoration du château de Modave éblouit par son raffinement. Désaxée par rapport à l'entrée occupée par la salle des gardes, la cage d'escalier quadrangulaire se compose de trois volées droites en pierre et est dotée d'une superbe rampe en fer forgé. Les très nombreux stucs qui ornent plusieurs appartements sont l'œuvre de Jean-Christian Hansche et forment un des plus grands ensembles réalisés par cet artiste. Si la salle des gardes et le vestibule sont décorés de l'arbre généalogique du comte de Marchin et de son épouse, ils ont reçu, au XIXe siècle, une polychromie qui ne correspond pas au projet initial. Tel n'est pas le cas des stucs du salon des Gobelins et du salon d'Hercule, admirables par la virtuosité de leur réalisation: ils peuvent être considérés comme un ensemble quasi unique en Belgique. On retiendra encore la remarquable chambre du duc et son alcôve, réalisées sous les Montmorency, le salon de Famille, le cabinet de peintures et de remarquables cheminées marbrières. Les appartements privés bénéficieront bientôt d'une nouvelle restauration. 

 

Les bâtiments bordant la cour d'honneur, le mur du jardin Madame et les deux fermes attenantes ont été classés en qualité de monuments, parcs et jardins, le 25/10/1946. Ils devinrent patrimoine exceptionnel de Wallonie, en 1993.

Où?

4 rue du Parc, 4577 Modave

Propriétaire: Compagnie Intercommunale Bruxelloise des Eaux (CIBE)

Site internet: http://www.modave-castle.be

Réserve naturelle: http://www.natagora.org/index.php?option=comcontent&task=view&id=147

Tél 085/41.13.69 et Fax 085/41.26.76 

 

Quand?

Du 1er avril au 15 novembre, tous les jours de 10h à 18h. Fermé le lundi, sauf jours fériés et juillet et août.

Combien?

Tarif (audioguides inclus): 7,5 € par adulte, 6,5 € pour les seniors, 5,5€ pour les groupes de minimum 20 personnes. Accès gratuit pour les moins de 12 ans accompagnés. Visites guidées sur réservation: 45 €.

Accès aux personnes à mobilité réduite (PMR) uniquement au rez-de-chaussée.

Evènements

Du 3 au 21 juillet, le public pourra vivre du théâtre au château. "Les amis de Carole" sera joué par la compagnie Lazzi. Il s'agit d'une pièce de et avec Christian Dalimier, Catherine Decrolier, Sophie Schneider, Laurence Warin et Thibaut Nève.

Représentation, tous les jours à 20h30, dans le salon Louis XIV (relâche les dimanche et lundi, ainsi que le 13 juillet).

Tarif: 15 € pour les adultes et 12 € pour les enfants et les étudiants.

Notons également une journée "Portes Ouvertes", du parc, le 2 septembre 2012.

Renseignements: http://jardins.tourismewallon.be/visiter/parc

Les commentaires sont fermés.