Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

07/02/2011

QUE DU BONHEUR (DH du 06-02-11)

Une grande diplomate

PONCIFS La baronne Mia Doornaert a fait partie, durant 38 ans, de la rédaction du quotidien De Standaard. Avant de rejoindre, comme conseillère indépendante, le cabinet d’Yves Leterme, alors ministre des Affaires étrangères. Elle l’a suivi au 16 rue de la Loi. Le 28 janvier dernier, elle assistait à une séance préparatoire du Forum international belgo-british, à la résidence de l’ambassadeur de Grande-Bretagne, rue Ducale. Quelle ne fut pas la surprise des participants lorsqu’ils entendirent la grande dame pointer du doigt le chômage wallon, surtout en Hainaut, développant toutes les caricatures et les poncifs les plus populistes en cette matière. Au point qu’un courageux la remit fissa à sa place. En quittant la réunion, beaucoup se demandaient si le Premier ministre, auquel les écarts de sa conseillère indépendante ne manqueraient pas d’être rapportés, osera encore se faire représenter par la distinguée baronne…

Un (non-) informateur sachant informer

CRISE Au début de la semaine, les médias se sont interrogés sur le nouveau lapin que le Palais allait sortir de son chapeau. Et certains d’annoncer que Louis Michel serait celui-là. “Didier Reynders est prêt, mais un autre nom circule avec plus d’enthousiasme au Nord : Louis Michel.” Et nos confrères de justifier ce choix par A + B. De la même manière, il aurait été possible d’exposer les mille et une raisons pour lesquelles le Roi n’avait aucun motif de faire appel au ministre d’Etat. Là n’est pas le plus cocasse, mais bien le fait que l’information avait été euh… suggérée par le principal intéressé lui-même. Cela, nous le tenons d’une source très, très sûre. Pas de Louis Michel.

La carapace de Milquet

DÉBATS Confidence entendue, avant le débat dominical d’une des deux chaînes francophones, de la bouche d’une maquilleuse, à propos de Joëlle Milquet : “Si on ne lui maquille pas les yeux comme elle a l’habitude de le faire, elle rajoutera du noir elle-même.” Et notre pipelette d’expliquer pourquoi la présidente du CDH aime à ce point le fond de teint et le mascara : “Cela la rassure et la protège. Un peu comme une carapace…”

Basta a encore frappé !

CANULAR Le site “demainonrasegratis.blogspot.com” raconte la nouvelle facétie du groupe Basta (VRT). Ces gais lurons avaient déjà bloqué le siège de Mobistar, avant de faire sauter son central téléphonique, et ce sont eux aussi qui avaient ridiculisé la Sabam en y déclarant des artistes aux noms farfelus. Cette fois, Basta a obtenu que la CBFA (Commission bancaire, financière et des assurances) tienne une réunion impromptue, avant de créer leur propre banque, la Fides, en récoltant, sur un marché, 136 €. Les joyeux drilles se sont alors rendus chez le ministre des Finances, afin de lui demander vingt milliards. Interpellé sur le trottoir de la rue de la Loi, Didier Reynders ne s’est pas laissé avoir : “Vous faites un film ?” Sapés comme des milords, les compères se présentent ensuite au cabinet du grand argentier. La réceptionniste les confond avec les participants à une réunion de Fébelfin, la fédération-coupole du secteur financier belge, et les installe sous les ors d’une superbe salle. Y déboule un proche collaborateur du ministre qui, stupéfait à l’idée qu’on ait pu créer une nouvelle banque, met un moment avant de tout comprendre. Les faussaires sollicitent vingt milliards pour sauver les petits épargnants. On vous passe les détails de ces grands moments superbement acides…

La phrase de la semaine

“Il faut assumer l’héritage contradictoire de Céline. Jamais un lycée ne doit porter le nom de Céline, mais je ne suis pas sûr qu’un tel écrivain ne doive pas faire l’objet d’une commémoration. Je suis surtout très inquiet des conséquences de cette décision, car cela va accréditer l’idée que le lobby juif fait la pluie et le beau temps en France.” (Alain Finkelkraut, à propos de la décision, prise in extremis, par Frédéric Mitterrand et Sarkozy de retirer Céline du recueil des célébrations nationales.)

Les commentaires sont fermés.