Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

19/10/2010

ALBERT II EN A RAS LA COURONNE (DH 07-09-10)

Pour se remettre, notre Roi est allé prendre l'air, dans sa maison de Ciergnon

BRUXELLES On le sait, vendredi soir, à peine le Roi avait-il rencontréElio Di Rupo venu lui présenter sa démission de préformateur, que le Palais appelait Wouter Beke, président du CD&V. Le tête-à-tête entre les deux hommes se terminait vers 21 heures. Et samedi, le Souverain rencontrait Joëlle Milquet, le matin, puis Caroline Gennez(SP.A), Wouter Van Biesen (Groen),Jean-Michel Javaux (Ecolo) et Bart De Wever (NVA), l’après-midi.

Sans compter, dans la soirée, André Flahaut et Danny Pieters, qui quittaient le Palais vers 22 heures, avec le statut de démineurs. Beau début de week-end, pour un homme qui a plus de 76 ans.

Ceux qui ont vu le Roi, ces derniers jours, vous le confirmeront : Albert II est physiquement et moralement atteint. S’il n’y avait son sens du bien commun, Sa Majesté enverrait tout ce petit monde en enfer !

Sait-on que, l’autre dimanche, le 29 août donc, lorsqu’Elio Di Rupo s’était rendu au Palais sur le coup de 18 heures pour (déjà) présenter sa démission, son arrivée avait été postposée à trois reprises ?

Certes, le préformateur s’était auparavant réuni durant quatorze heures avec les 7 présidents de parti (jusqu’à trois heures du matin, dans la nuit de samedi à dimanche). Certes, Di Rupo avait attendu que les uns et les autres se prononcent sur ses ultimes propositions. Certes, ce même 29 août, ce n’est qu’à 16h30 que la NV.A avait officiellement annoncé qu’elle n’était pas prête à signer le fameux “chèque en blanc pour Bruxelles”. Il n’empêche.

Le Roi avait mal encaissé pareils contretemps : pour se remettre de ces batailles de polochons, Il était allé prendre l’air, dans Sa maison de Ciergnon. En espérant que la situation se calmerait. Or voilà que, le week-end dernier, bardaf !, “ ils” ont remis “ça” ! Pas besoin d’un dessin pour vous dire qu’Il en a ras-la-couronne, notre bon Roi Albert II.

Mieux, ou pire, c’est selon, Il attend avec une impatience qu’Il a de plus en plus de mal à dissimuler, qu’arrive la prochaine législature. Laquelle devrait être sa der des der.

Les commentaires sont fermés.