Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/11/2009

LA DER DES DER DE VAN ROMPUY: "INOUBLIABLE!" (DH du 26-11-09)


van rompuy.jpg

"Le dernier discours de ma vie politique belge. Inoubliable." Ces quelques mots, Herman Van Rompuy les a rédigés dans le livre d'or de la commune de Frasnes-les-Anvaing où il était venu parler, mardi soir, sur le thème "Des défis pour la Belgique de demain". Aucune grande envolée, dans cette salle communale, mais beaucoup de sobriété. Et de l'humour. Comme lorsque, évoquant les négociations du moment, il parle de "Jean-Luc" et se retourne vers le bourgmestre local, Jean-Luc Crucke, qui avait organisé la soirée. "Ce n'est pas de toi que je parle, bien que vous soyez tous les deux enveloppés." Lors d'un bref tête-à-tête, il nous a confirmé qu'après avoir démissionné en tant que Premier ministre, il en ferait autant comme député, mercredi (hier), en fin de matinée. "A ce moment, quel sera votre statut?" "Demandeur d'emploi!", nous fait-il. Avant de poursuivre: "Mais j'ai de bonnes perspectives." Et d'éclater de rire. Le presque président du conseil européen va-t-il pouvoir choisir le staff qui l'entourera? "Oui! Par exemple, mon porte-parole, Dirk De Backer, m'accompagne à l'Europe." Et ses gardes du corps: on a dit qu'il serait ultra protégé. "Ça, ce sera ma décision. Comme Premier ministre, je n'avais pas de protection: Dehaene avait supprimé celle instaurée par Wilfried Martens, à l'époque des CCC. La meilleure protection est peut-être de ne pas être protégé." "Pourra-t-il aller chercher, seul, ses croissants, avant la messe dominicale? "Tout à fait!" "Et vous continuerez à aller voir le Sporting d'Anderlecht?" "Bien sûr!" Il reparle ensuite de l'accueil que lui a réservé le stade Constant Vanden Stock, samedi soir, lorsqu'il a donné le coup d'envoie de la rencontre Andrelecht-Roulers: "Une standing-ovation! Je n'avais jamais vu cela. C'est l'ancien manager, Michel Vershueren, qui avait tout organisé." On lui rappelle qu'Henri Simonet, bourgmestre local, après avoir essuyé quelques broncas, ne pénétrait plus sur la pelouse sans être accompagné d'une vedette. Applaudissements garantis! Plus sérieusement, que va faire Herman Van Rompuy, d'ici au 1er janvier 2010? "Je vais organiser mon entrée en fonction." Par des voyages? "Je n'irai sans doute qu'à Milan et Lisbonne, mais pour le reste, ce sera surtout à Bruxelles que je me préparerai." Clap final! Le Premier ministre pour quelques heures encore, traverse la foule et se dirige vers sa voiture en nous lançant: "A la prochaine, au Sporting!"

Les commentaires sont fermés.