Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/09/2009

JEAN-MARIE DEDECKER: "PAS BONNE, LA CHANSON DE CLOUSEAU!" (DH 06-09-09)

dedecker.jpg

Depuis son demi-échec électoral, on n'a guère entendu Jean-Marie Dedecker. Sauf pour dénoncer l'affaire de la maison flamande à New York. Nous lui avons demandé comment se portait son parti et comment il avait vécu l'entrée de son rival Bart De Wever au gouvernement de Kris Peeters. Sans oublier son avis sur la chanson pro-belge du groupe Clouseau…

La Dernière Heure: Etes-vous remis de votre score décevant, aux élections du juin?

Jean-Marie Dedecker: Disons que, si nous avons bel et bien gagné les élections, nous avons perdu les sondages qui nous donnaient 10%. Au final, nous n'avons eu que 8%.

DH: Vous avez donc plutôt perdu les élections…

JMD: Non, nous avons fait un pour cent de plus qu'au scrutin précédent. Mais il est vrai que les sondages nous donnaient plus…

DH: A quoi attribueriez-vous ce demi-échec?

JMD: L'électeur n'a pas récompensé les partis qui avaient le meilleur programme, mais ceux qui étaient les plus médiatisés. Prenez par exemple le CD&V qui n'a tenu aucune des promesses contenues dans son programme…

DH: Avez-vous payé l'affaire du détective privé que vous aviez engagé pour suivre Karel De Gucht?

JMD: Je reconnais que j'ai été piégé par ce détective (Ndlr: pour rappel, celui-ci a transmis le fruit de ses recherches à une chaîne télé), mais cela n'a pas joué.

DH: Où en est l'affaire: Karel De Gucht avait porté plainte contre vous?

JMD: Pas contre moi! Il a porté plainte contre le détective et contre inconnu.

DH: Quelle est votre intime conviction, dans ce dossier?

JMD: De Gucht a menti trois fois devant le Parlement, à propos de l'affaire Fortis. Et je me demande bien pourquoi la Justice n'analyse pas le fond du dossier…

DH: Quel effet cela vous a-t-il fait que Bart De Wever (NVA) fasse 5% de plus que vous?

JMD: Avec son franc-parler et son flamingantisme, il fait partie de la nouvelle génération.

DH: Franc-parler et flamingantisme: il est un peu comme vous?

JMD: Il existe une différence: je suis libéral de droite et De Wever ne l'est pas! Mais avec ses 13%, il avait le droit d'entrer au gouvernement flamand.

DH: Depuis les élections, vous avez dénoncé un nouveau scandale: la gabegie au sein de la maison flamande à New York…

JMD: C'est exact! Le directeur général vient d'être remercié.

DH: Comment se fait-il que vous parveniez à dénoncer tant de scandales?

JMD: Je prépare très, très bien mes dossiers et j'ai l'image d'être quelqu'un de correct. Sans compter que je suis une grande gueule et que je travaille beaucoup!

DH: Quel est votre avis sur le disque "Leve Belgïe, Vive la Belgique" que vient de sortir le groupe Clouseau?

JMD: Je suis partisan de la libre-pensée et de la libre-parole.

DH: Ce n'est pas un avis sur la chanson…

JMD: Je la connais certes, mais je ne trouve pas que ce soit une chanson réussie. Tant pour la mélodie que pour les paroles.

DH: Vous n'êtes pas d'accord avec le fond?

JMD: Disons que je ne partage pas ce que chante Clouseau. Mais si je rencontre en rue le leader du groupe, Koen Wauters, j'en parlerai avec lui autour d'une bière. Pour résumer, à part que les journaux ont demandé aux hommes politiques ce qu'ils pensaient de ce morceau, on n'en parle pas autour de moi. Normal, je le répète, ce n'est pas une bonne chanson…

Les commentaires sont fermés.