Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

22/06/2009

QUE DU BONHEUR (DH 28-06-09)

daniel ducarme.jpg

Le MR va analyser le scrutin au microscope

Faut-il dire qu'au MR, certains persistent à prétendre que les négociations menées avec Ecolo et le CDH furent virtuelles. Au lendemain du scrutin, Didier Reynders n'était-il pas resté 48 heures sans que son GSM fasse apparaître les noms de l'un ou l'autre ténor de ces deux partis? On doute qu'Elio Di Rupo ait eu à subir pareille mise en quarantaine. Quant à ceux qui espèrent encore voir capoter les plantations d'oliviers, ils sont bien peu nombreux. Sans doute est-ce pourtant ce mince espoir qui a permis au grand déballage de mercredi de se dérouler sans heurts. "Tout n'y fut pas inutile", reconnaît-on dans l'entourage du président. Ainsi, il conviendra d'analyser, arrondissement par arrondissement, les résultats du scrutin. Des membres pointent par exemple le peu d'entrain de Philippe Collard (MCC), dans le Luxembourg. Le résultat du MR y fut proportionnel à l'enthousiasme du bourgmestre de Bastogne. D'autres relèvent le score peu flatteur de la liste emmenée à Liège par Christine Defraigne – elle a réalisé 10.000 voix de moins que son prédécesseur, Michel Foret – , sans compter l'ambiance peu chaleureuse qui régna entre colistiers. Charleroi ne fut pas non plus sans reproche: demandez donc à Louis Michel ce qu'il pense de la manière dont les troupes d'Olivier Chastel ont mis ses affiches en évidence et vous aurez droit à une bordée de jurons. Voilà pourquoi sans doute, tant Daniel Ducarme qu'Olivier Maingain furent tant applaudis, mercredi, lorsqu'ils clamèrent que la défaite fut avant tout collective. Mais Reynders l'a annoncé: ce constat ne l'oblitère en rien d'un examen de conscience. Lequel a déjà commencé…

Le baroud d'honneur du PS

Parmi les reproches adressés au président du MR, il y a, on le sait, la trop grande déférence de sa garde rapprochée, et le manque de réaction face à la montée en puissance de la machine du PS, en fin de campagne. Certains éléments concrets sont arrivés au siège du Mouvement Réformateur qui attestent que les socialistes avaient bel et bien rameuté toutes leurs forces vives, et assimilées, la dernière semaine d'avant scrutin. Ainsi, cette lettre au personnel de la Poste qui enjoignait militairement à ses destinataires de voter socialiste. Ou ces sacs-poubelles offerts gratos par des communes aux électeurs, à l'entrée des bureaux de vote. Voire encore ces toutes boîtes des Mutualités socialistes de Verviers reprenant le trombinoscope des candidats socialistes. Avenue de la Toison d'or, on l'avoue: on n'a pas pris l'exacte portée de ce baroud d'honneur. Et on l'a payé cash.

brahy.jpgBel RTL soir en direct de Kinshasa

Vendredi, Bel RTL soir  se déroulera en direct de Kinshasa: Barbara Mertens et Pascal Vrebos réaliseront en effet une spéciale, depuis les locaux de la délégation Wallonie-Bruxelles, là-bas. Ils y retrouveront leur ancienne collègue d'antenne, Kathryn Brahy, ambassadrice de l'institution au Congo, pour y parler de son action et de dossiers comme l'enseignement, l'édition et la culture en général. Des personnalités, voire des ministres, devraient aussi être de ce direct. Conséquence, le dernier Controverse qui se déroulera le surlendemain, ne sera pas présenté par Vrebos. Aucun remplaçant n'a encore été désigné, mais on notera que la seule fois où le présentateur n'était pas à son poste, il avait été remplacé par Barbara Mertens. Cette fois, ce sera un autre journaliste et c'est avec un œil attentif que la direction de la chaîne privée prendra connaissances des audiences pour évaluer l'effet "Vrebos"…

La phrase de la semaine

"Transparence dans les aéroports wallons : on affiche tous les vols." Une vanne sortie du clavier de l'ertébéen Alain Gerlache, sur le réseau Twitter.

Les commentaires sont fermés.