Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/06/2009

QUE DU BONHEUR (DH 31-05-09)

demotte et di rupo.jpg

Le bellâtre et le petit marquis

Depuis son départ de devant de la scène, Guy Spitaels soutient mordicus que, absorbé par l'observation de la planète, il s'est complètement éloigné de la politique belgo-belge. Mouais… Cela, alors qu'il arrive à l'ancien président d'aller déjeuner avec des camarades pour prendre le pouls du PS. Vous comprendrez mieux dans quelle haute estime il tient Elio Di Rupo en apprenant que, lors de ces caucus, le Spit surnomme son successeur "le bellâtre". Qu'il est loin le temps où certains qualifiaient le Montois de "Régent de Belgique". Lors des mêmes apartés, Rudy Demotte a droit, lui, au sobriquet de "petit marquis". Enfin, n'en étant pas à une vacherie avec l'actuelle direction socialiste, le même Spitaels a récemment salué Didier Reynders en lui faisant du "Bonjour, Monsieur le président du premier parti de Wallonie". Pas question toutefois de prendre ceci pour un compliment – Reynders n'est pas naïf –: il s'agissait d'une manière indirecte de souligner que le PS n'occupe plus ce rang. Tout simplement.

biefnot.jpgCA de Dexia: Biefnot s'accroche

Mercredi donc, au Passage 45, s'est tenue une réunion du holding qui détient les parts des communes dans Dexia. Ce n'est pas un scoop: les représentants de ces dernières ont eu la confirmation qu'elles ne toucheraient pas de dividendes. Parmi les administrateurs, Richard Biefnot, que l'échevin schaerbeekois Michel De Herde avait eu bien du mal à joindre pour lui signaler qu'il ne toucherait plus ses tantièmes. Aux dernières nouvelles d'ailleurs, Biefnot n'avait toujours pas présenté sa démission…

Deux petites précisions…

"Regardez ce que le Conseil d'Etat dit de l'état des Finances", a lancé Elio Di Rupo, à propos de la gestion du département, par Didier Reynders. Le président du PS faisait allusion à l'arrêt rendu par l'institution, le 2 février dernier. Par manque de temps très certainement, Di Rupo n'a pas pu préciser que le président de la 12ème Chambre qui avait rendu l'arrêt n'est autre que Jean-Claude Geus, ancien du cabinet de Philippe Moureaux. L'homme s'était fait remarquer sous Verhofstadt en soutenant Philippe Mettens (PS), patron de la Politique scientifique, contre son ministre de tutelle, Marc Verwilghen(VLD). Dans son envolée anti-Reynders, le président du PS a également cité un inspecteur des Finances qui aurait, lui aussi, une dent contre le ministre. Di Rupo n'a pas eu non plus la présence d'esprit d'indiquer qu'il s'agit en l'occurrence d'Erwin Moyart, ancien chef de cabinet de Johan Vande Lanotte. Voilà deux oublis réparés.

Mahinur Özdemir.jpgUn voile, ça trompe énormément

Secrétaire générale du Cercle républicain et pilier de RésistanceS, la prof de morale Nadia Geerts alimente un blog qui dénonce les tentatives d'immixion du religieux dans le politique. Cette semaine, la pasionaria  revenait sur l'affaire Mahinur Özdemir, du nom de cette femme voilée se présentant sur la liste du CDH. Et Geerts de rappeler que, si elle était élue, la candidate "prêtera serment avec son foulard et qu'elle continuera à le porter, d'autant qu'il n'existe aucune interdiction juridique de ce genre, au Parlement bruxellois." Mahinur Özdemir a beau affirmer, dans une interview, que "ce qui compte, ce n'est pas ce qu'elle a sur la tête, mais ce qu'elle a dedans", elle n'en pas moins mis son parti dans une position délicate si l'on retient la difficulté de Joëlle Milquet à expliquer pourquoi le voile de sa protégée avait été masqué sur la photo électorale, à grands renforts de subtils cadrages…

Coming out au CDH

Un autre fait agite le CDH: le coming out de l'échevin de la population à Saint-Josse, Eric Jassin. C'était à l'occasion de la Gay Pride. Depuis, à l'occasion de sa campagne électorale, le candidat a organisé une rencontre dans un bar gay. Pour Joëlle Milquet, il va falloir faire évoluer les mentalités de ses troupes où l'homophobie a été renforcée avec l'arrivée de certains candidats d'origine marocaine, voire congolaise (chrétiens évangélistes). Jusqu'à présent, les homosexuels déclarés, Jean-Jacques Flahaux et Richard Fournaux, avaient quitté le CDH pour trouver refuge au MR.

dehaene.jpgLa phrase de la semaine

Avec cette modestie qui fait tout son charme, Jean-Luc Dehaene vient de déclarer: "Delors est devenu un mythe en Europe, comme moi j'en suis devenu un en Belgique..." Chiche que la prochaine fois, il se compare à Gandhi!

 

Commentaires

Le voile ou le foulard islamique au parlement fait la propagande de l'islam tel que défini dans le Coran:


LETTRE OUVERTE A CEUX ET A CELLES ET A CELLES QUI N'ONT PAS LU LE CORAN.

Par Guillaume

Le Coran est un avertissement pour l’univers (Sourate LXXXI, 27). Nous ne t'avons envoyé (Mahomet) que pour annoncer et pour menacer (Sourate XXV, 56). Voilà une introduction à l'islam de paix selon le Coran.
L’islam (le Coran) ne connaît pas des notions comme tolérance, pluralisme, démocratie, droits de l’homme, etc. Il n’admet que l’existence des seuls musulmans, et tous les autres doivent le devenir sous peine d’être exterminés. Mahomet a comme spécialité d’injurier, de vilipender tous les infidèles, d’inciter à leur extermination sur terre pour ensuite les envoyer brûler éternellement en enfer. On cherche en vain la moindre tolérance à l’égard de ceux qui ne sont pas musulmans, et les textes ne varient pas sur ce point du début à la fin du livre dit saint. La mission de Mahomet selon Allah est claire:
Pour bien diviser le monde en deux camps ennemis, le Coran ne manque pas d’être clair:
Les infidèles sont vos ennemis déclarés (Sourate IV, 102). Et on n’a pas le choix quant à la religion parce que le Coran dit que "La religion de Dieu est l’islam" (Sourate II, 17), et il ne saurait donc y avoir une autre religion, ce qui est confirmé par les sourates qui suivent : Nous vous appellerons à marcher contre les nations puissantes, vous les combattrez jusqu’à ce qu’elles embrassent l’islamisme (Sourate XLVIII, 16). Faites la guerre à ceux qui ne croient point en Dieu ni au jour dernier, qui ne regardent point comme défendu ce que Dieu et son apôtre ont défendu, et à ceux d’entre les hommes des Ecritures qui ne professent pas la vraie religion. Faites-leur la guerre jusqu’à ce qu’ils payent le tribu de leurs propres mains et qu’ils se soient soumis (Sourate IX, 29).
Les insultes, multiples et variées, contre les mécréants, les impies, les incrédules, apparaissent partout dans le Coran :
Les infidèles sont des méchants (Sourate II, 25, 26, 255, sourate VIII,38, sourate LII,47, Sourate LXXI,29)des perfides (II,26), des imposteurs (Sourate III,54), des impies (Sourate III,144)des pervers (Sourate V,75) les plus pervers de tous les êtres créés (Sourate XCVIII,5) des menteurs (Sourate VI, 28, Sourate LI,10) des réprouvés (Sourate VII, 44) pas animaux plus vils, sourds et muets (Sourate VIII, 22, 57),des idolâtres (Sourate IX, 5) des criminels (Sourate X,14, Sourate LV,43 ? Sourate LXXVII, 46) des injustes (Sourate IX, et Sourate X, 53)) des hypocrites (IX, 69) des maudits (Sourate IX, 69) des prévaricateurs (sourate XLVI, 19) des fourbes (Sourate LII, 46), des suppôts de Satan (Sourate IV,78)
Comme vous l’aurez remarqué, Mahomet n’attaque pas simplement des croyances ou les religions autres que la sienne, il attaque l’individu (l’infidèle) qui croit autrement que lui et qu’il considère comme un impie, un mécréant, un pervers, un ennemi qu’il insulte sans limites.
Mais Mahomet ne se limite pas à des injures contre les personnes mécréantes, il multiplie les sourates criminogènes dans lesquelles il fait de la discrimination raciale, de l’incitation au meurtre, etc.
En voici quelques exemples parmi tant d’autres que je pourrais vous citer: O croyants! Ne prenez pas pour amis les juifs et les chrétiens, ils sont amis les uns des autres. Celui qui les prendra pour amis finira par leur ressembler, et Dieu ne sera point le guide des pervers (Sourate V, 56.) Les mains de Dieu sont liées, disent les Juifs. Que leurs mains soient liées à leur cou, qu’ils soient maudits pour le prix de leurs blasphèmes (Sourate V, 69). La plupart d’entre eux (juifs) ne sont que des pervers (Sourate V, 84). Juifs, ne craignez point les hommes, craignez-moi et ne vendez point mes signes pour un prix infime. Ceux qui ne jugeront pas conformément à la vérité que Dieu a fait descendre d’en haut (Coran) sont infidèles (Sourate V, 48-49).
Non seulement Mahomet est polygame et le Coran autorise la polygamie, mais aussi raciste, c’est pourquoi il dit: Dieu vous a choisi des épouses dans votre race (Sourate XVI, 75). Vous devez aussi savoir qu’une femme musulmane ne peut qu’épouser un musulman. Imaginez qu’on interdirait en Europe qu’un Musulman puisse épouser une Européenne? Est-ce que le racisme ne serait donc pas évident partout dans le Coran ?
Mahomet prône aussi l’esclavagisme: Dieu vous propose pour exemple un homme esclave qui ne dispose de rien et un autre homme à qui nous avons accordé une subsistance ample. Ces deux hommes sont-ils égaux? Non, grâce à Dieu (Sourate XVI, 78). Ne convoitez pas les biens par lesquels Dieu vous a élevés les uns au-dessus des autres. (Sourate IV, 36).
Heureux les croyants qui bornent leur jouissance à leurs femmes et aux esclaves que leur a procurées la main droite, dans ce cas ils n’encourent aucun blâme (Sourate XXIII,6). Il vous est défendu d’épouser des femmes mariées, exceptées celles qui seraient tombées entre vos mains comme esclaves. Il vous est permis du reste de vous procurer avec de l’argent des épouses que vous maintiendrez dans les bonnes mœurs et en évitant la débauche. Celui qui ne sera pas assez riche pour se marier à des femmes honnêtes et croyantes prendra des esclaves croyantes. N’épousez les esclaves qu’avec l’accord de leurs maîtres (Sourate IV, 28 à 30).
Enfin quelques sourates criminogènes parmi des dizaines d’autres incitant à exterminer tous ceux qui ne sont pas musulmans ou qui refusent de le devenir:
Les infidèles: Quand vous rencontrerez ceux qui sont infidèles, frappez-les au col jusqu’à ce que vous réduisiez à merci. Alors serrez les liens (Sourate XLVII, 4).Incroyants: Ce sont vos ennemis. Evite-les. Que Dieu les extermine. Qu’ils sont faux!. (Sourate LXIII, 4). Tuez-les partout où vous les trouverez et chassez-les d’où ils vous auront chassés. La tentation de l’idolâtrie est pire que le carnage à la guerre (Sourate II, verset 189).Extermine les méchants (Sourate LXXI, 29). Croyants! Ne formez de liaisons intimes qu’entre vous: les infidèles ne manqueraient pas de vous corrompre, ils désirent votre perte. Leur haine perce dans leurs paroles ; mais ce que leurs cœurs recèlent est pire encore (Sourate III, 11). Afin d’éprouver les croyants et de détruire les infidèles (Sourate III, 135). Les infidèles sont vos ennemis déclarés (Sourate IV, 102). S’ils retournent à l’infidélité, saisissez-les et mettez-les à mort partout où vous les trouverez. Ne cherchez parmi eux ni protecteur ni ami (Sourate IV, 91). Moi je jetterai la terreur dans le cœur des infidèles. Abattez leurs têtes et frappez les extrémités de leurs doigts (Sourate VIII, 12). Quel spectacle, lorsque les anges ôtent la vie aux infidèles? Ils frappent leur visage et leurs reins, et leur crient : Allez goûter la peine du feu (Sourate VIII, 52). Moi je jetterai la terreur dans le cœur des infidèles. Ce n’est pas vous qui les tuez (les infidèles), c’est Dieu. Quand tu lançais (un trait), ce n’est pas toi qui le lançais, c’était Dieu, pour éprouver les fidèles par une belle épreuve, car Dieu entend et sait tout (Sourate VIII, 17). O croyants! Combattez les infidèles qui vous avoisinent, qu’ils vous trouvent toujours sévères à leur égard (Sourate IX, 124). Ceux qui combattent Dieu et son apôtre: vous leur ferez subir le supplice de la croix, vous leur couperez les mains et les pieds alternés, ils seront chassés de leur pays. (Sourate V, 37) Quel spectacle, lorsque les anges ôtent la vie aux infidèles! Ils frappent leurs visages et leurs reins, et leur crient: Allez goûter la peine du feu.(Sourate VIII, 52). Les fidèles et les incrédules sont deux adversaires qui se disputent au sujet de Dieu; mais les vêtements des infidèles seront taillés de feu, et l'eau bouillante sera versée sur leurs têtes. Leurs entrailles et leur peau en seront consumés, ils seront frappés de gourdins de fer. (Sourate XXII, 20-21)
Vous couperez les mains des voleurs, hommes ou femmes, en punition de leur crime. C'est la peine que Dieu a établie contre eux. Il est puissant et sage.(Sourate V, 42)
L'exhortation au djihad contre les non-musulmans est omniprésente:
Faites la guerre à ceux qui ne croient point en Dieu ni au jour dernier, qui ne regardent point comme défendu ce que Dieu et son apôtre ont défendu, et à ceux d'entre les hommes des Ecritures qui ne professent pas la vraie religion. Faites-leur la guerre jusqu'à ce qu'ils payent le tribut de leurs propres mains et qu'ils soient soumis. (Sourate IX, 29)
Excite les croyants au combat. Vingt braves d’entre eux terrasseront deux cents infidèles. Cent en mettront mille en fuite, parce que les infidèles n’ont point de sagesse (Sourate VIII, 66). Ne croyez pas que ceux qui ont succombé au combattant dans le sentier de Dieu soient morts: ils vivent près de Dieu et reçoivent de lui leur nourriture.(Sourate III,163) Les terroristes ne doivent rien craindre en mourant les versets adéquats existent pour leur faire croire qu'ils ne seront pas morts.
Enfin une seule sourate concernant les femmes parmi d’autres: Le Coran dit: Les hommes sont supérieurs aux femmes à cause des qualités par lesquelles Dieu a élevé ceux-là au-dessus de celles-ci. Les femmes vertueuses sont obéissantes et soumises. (Le voile doit le confirmer). Vous réprimanderez celles dont vous aurez à craindre la désobéissance, Vous les reléguerez dans des lits à part, Vous les battrez mais aussitôt qu’elles vous obéissent, ne leur cherchez point querelle (Sourate IV, 38).
Tous ceux qui ont lu le Coran, les hadiths et la Charia, savent que ces livres sont contraires à la Déclaration Universelle des Droits de L’homme, à la Convention Européenne de Sauvegarde des Droits de l’Homme et des Libertés Fondamentales, au Pacte relatif aux Droits civils et politiques, à la Constitution de tous les pays européens, au Droit pénal national des pays européens, et au droit international. On parle tant de tolérance, il faut croire que cette notion ne doit pas être appliquée à la religion et aux religieux (intégristes catholiques, protestants, islamistes, etc.).
Le Coran prône toujours œil pour œil et dent pour dent : O Croyants! La peine du Talion vous est prescrite pour le meurtre. Un homme libre pour un homme libre, l’esclave pour l’esclave, et une femme pour une femme.:(Sourate II, 173). Quiconque venge une injure reçue ne sera point poursuivi. (Sourate XLII, 39) Comme la moindre critique du Coran est considéré comme une injure pour les musulmans, ils peuvent tuer impunément puisqu'absout par la loi coranique.
Toute personne éprise d’équité, de justice, d’humanité, et respectueuse des conventions précitées, ne peut qu’exiger qu’on interdise la publication de textes religieux aussi contraires à tous les droits humains, à la dignité de l’homme et de la femme spécialement bafouée et infériorisée. Avez-vous jamais vu les Imams soi-disant modérés dirent que ces textes coraniques sont inacceptables dans une société civilisée? Peut-on laisser apprendre dans les écoles des textes aussi dangereux pour l’éducation d’un enfant qui y trouve tous les ingrédients pour la violence, le meurtre, le terrorisme? N’est-ce pas un devoir de chaque européen de combattre des textes aussi barbares et que certains pays islamistes appliquent à la lettre dans des pays comme l’Afghanistan, le Soudan, l’Iran, l’Arabie Saoudite, etc.
Dans ces pays où la loi islamique (la charia) est d’application, la vie humaine ne vaut rien pour les chefs religieux musulmans. On assassine des êtres humains dans ces pays sous prétexte de blasphème, d’adultère, d’apostasie. On tue des femmes par lapidation, on coupe les mains des voleurs (Sourate V, 42). Les imams vivant en Europe ne s’opposent jusqu’à présent à aucune sourate du Coran qui prescrit ces peines barbares et on apprend à toute la communauté musulmane à considérer toutes les autres communautés comme des ennemis: les athées, les agnostiques, les chrétiens, les bouddhistes, et toutes les autres sectes qui pullulent, autrement dit tous ceux qui ne se soumettent pas à Allah et son prophète.
Alors la Sourate II, 256, (Pas de contrainte en religion) est un mensonge, contredit par toutes les autres sourates qui interdisent de quitter l’islam. L’apostat est passible de la peine de mort, le blasphémateur est condamné à mort, la femme adultère est lapidée, etc. Tout dans l’islam est violence, incitation à la haine et la vie humaine de l’infidèle ne vaut rien et le Coran le proclame: la vie de ce monde n’est qu’un jeu et une frivolité, la vie future vaut mieux pour ceux qui craignent, ne le comprenez-vous pas? (Sourate VI, 32) Que de villes nous avons détruites! Notre colère les a surprises, les unes dans la nuit, d'autres à la clarté du jour. Sourate VII, 3 Quel était leur cri au moment où notre colère les a surpris? Ils criaient: Oui! Nous avons été impies. Sourate VII, 4. Mahomet est fier de ses tueries, de ces villes détruites.

Toute personne qui publierait un texte comparable au Coran aujourd’hui serait considérée comme portant atteinte aux droits humains, comme incitateur à des crimes contre l’humanité. Lorsque la religion prône le racisme, la haine entre les peuples, l’incitation au meurtre de tous les infidèles, aucune autorité publique ne proteste et on fait semblant de ne rien savoir. Qui ne dit mot consent, mais personne ne peut se taire devant une idéologie conquérante, agressive, et dangereuse qui essaie de supprimer partout les démocraties pour instaurer une dictature théocratique dans laquelle les imans sont les maîtres absolus, les dieux sur terre.
Il faut lire le texte du Conseil Européen pour la Fatwa et la Recherche et vous comprendrez que l’islamisation de l’Europe est bien en train de se réaliser. Voici un court extrait du texte:
Le Conseil doit essayer de réaliser les buts et les objectifs suivants:
"Emettre des fatwas collectives qui répondent aux besoins des Musulmans en Europe, qui résolvent leurs problèmes, conformément aux règles et aux objectifs de la charia.
Publier des études et des recherches juridiques qui résolvent les problèmes qui se présentent aux Musulmans en Europe, d’une manière qui rejoigne les objectifs de la charia et les intérêts des Musulmans.
Faire des efforts continus afin que les autorités officielles dans les pays européens reconnaissent officiellement le Conseil et qu’ils se réfèrent au Conseil pour les jugements islamiques. Organiser des cours de la Charia afin de former et spécialiser les savants et ceux qui travaillent pour la da’wa islamique.
Les buts et les objectifs de la Charia doivent être pris en considération tandis que les tromperies et les solutions déviées qui contredisent les buts de la Charia doivent être évitées dans tous les cas. "
Guillaume
Sources sourates: Le Coran traduit de l'Arabe par Kasimirski Garnier-Flammarion

Écrit par : guillaume | 06/09/2009

Les commentaires sont fermés.