Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/05/2009

LES ECARTS D'UN DIPLOMATE (DH 27-04-09)

Loukos.jpg

Ambassadeur à Moscou, Bertrand de Crombrugghe de Picquendaele était bien coté, au sein de la carrière. Il avait d'ailleurs obtenu son poste pour services rendus à l'OSCE, sous la présidence belge. Et voilà que, selon nos informations, tout se serait récemment enrayé. Il y a quelques mois, le diplomate aurait accepté de faire remettre deux visas à des femmes russes, malgré les mises en garde répétées de notre consulat. Selon celui-ci, les deux belles, que l'on peut décrire comme "de petite vertu", étaient un peu trop proches du géant du pétrole russe, Loukos. On vous laisse imaginer dans quel sombre mécanisme notre compatriote, pourtant catalogué CDH, avait été entraîné pour en arriver à vouloir satisfaire à tout prix ses nouvelles amies. Non seulement, il donna les ordres formels et militaires pour que les visas soient octroyés mais, après qu'elles furent passées par la Belgique, il les retrouva, au bord de la Méditerranée, dans une "petite" villa de Loukos. Mieux encore, la joyeuse bande s'octroya une croisière sur un yacht de la firme. Hélas pour le grand romantique, un beau jour, la rue des Petits-Carmes, siège des Affaires étrangères, fut mise au courant des écarts éthico-libidineux du diplomate. Hors-de-lui, le ministre, Karel De Gucht (VLD), le rappela dare-dare au pays. Jusqu'à aujourd'hui, aucune plainte n'a été déposée: le fautif ne devrait donc pas être poursuivi. Nous avons tenté d'avoir confirmation de l'histoire, auprès du ministre. Tout au plus, sommes-nous parvenus à lui arracher cette réponse lancinante: "Bertrand de Crombrugghe est effectivement revenu en Belgique". Quant à la porte-parole du département, elle n'a guère été plus loquace: "Notre ambassadeur à Moscou est rentré au pays pour raisons personnelles." Des raisons vraiment très, très personnelles!

Les commentaires sont fermés.