Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

13/04/2009

QUE DU BONHEUR (DH 12-009)

 

Vincent-Van-quickenborne - quedub 12-04-09.jpg

SPF Economie et Justice: les ministres vont s'offrir des comités de direction sur mesure

Vincent Van Quickenborne (VLD), ministre "pour" l'Entreprise et la Simplification, a manifestement décidé de faire le ménage au sein de son administration. Il ne va pourvoir à aucune vacance, alors que quatre hauts gradés du SPF Economie ont été nommés en 2003 et devraient donc voir leur mandat renouvelé.À savoir, Robert Geurts (PS) directeur général classes moyennes, Roger Desmet-Carlier (CD&V) directeur général PME, Emilie Goffin (PS) directeur général de la Coordination et Nico Demeester (VLD), actuel chef de cabinet du ministre et nommé directeur général de l'INS. Ajoutez-y que le big boss, Lambert Verjus – ancien pote de feu André Cools et dont la voiture avait été incendiée peu avant l'assassinat du Maître de Flémalle - est proche de l'âge de la retraite: vous aurez compris que Van Quick est sur le point de s'offrir un comité de direction qui lui sera entièrement dévoué.

Même stratégie au SPF Justice où trois membres du staff vont s'effacer: Marc Martel (VLD) directeur budget et contrôle, Jan Bogaerts (VLD) directeur P&O et Dirk Minart (VLD), directeur de l'encadrement. Claude Cheruy (CDH), ancien directeur de l'organisation judiciaire étant parti pour l'Economie sans être remplacé, ce sont donc quatre directeurs sur huit que Stefaan De Clerck va pouvoir remplacer d'un coup, au sein de son département. Bien joué, non?

van assche - quedub 12-04-09.jpgVan Assche: le pigeon sachant plumer!

Un curieux tract électoral est tombé dans nombre de boîtes aux lettres bruxelloises. Son titre, "Votre pension + 20%", ne cache rien: il propose rien moins qu'une augmentation de 20% des pensions pour les isolées au revenu de moins de 1000 € ou pour les couples ne touchant pas 1350 €. Et qui retrouve-t-on à la tête de ce groupe, style "demain, on rase gratis"? Jos Van Assche! Le nom ne vous dit peut-être rien, mais il s'agit du brave bougre qui a défrayé la chronique juridico-hilarante, en septembre dernier. Un Camerounais l'avait persuadé de tremper des billets de banque dans un bidet d'eau chaude, mêlée d'un produit magique. Quelques incantations plus tard et après avoir conservé les billets sous le pied durant dix minutes, Jos les avait déposés dans un congélateur. Quarante-huit heures après et bien qu'ayant suivi la recette à la lettre, le pauvre hère s'était aperçu que son magot ne s'était pas multiplié par trois, comme promis par son bienfaiteur. Pire, il avait perdu 100.000 €. Le plus cocasse? Député, ce fin de renard de Van Assche siège à la commission des Finances du Parlement bruxellois. Depuis le ratage du tour de magie noire, l'Anderlechtois a été viré par son parti, le Vlaams Belang, et tente de refaire fortune sur le dos des petits pensionnés. Un averti en vaut deux…

philippe van cau - quedub 12-04-09.jpgVan Cau junior a de chouettes amis!

Au sein du clan Van Cau, a-t-on l'impression que les nouveaux ennuis judiciaires de Junior auraient un rapport avec les élections de juin? La réponse du pater familias fuse: "Non, il ne faut tout de même pas être parano!" Il ne s'en étonne pas moins des poux que cherche la Justice dans la chevelure de son fils: les travaux faisant l'objet de l'attention des juges carolos ont été réalisés à de très bonnes conditions certes, mais est-ce pour autant illégal? Et Van Cau senior d'expliquer: "Imaginons que mon hobby est de repeindre des maisons. Qui m'empêchera de repeindre gracieusement la vôtre?" Il a appelé à sa cause des juristes qui ont planché sur le dossier et partagent la même optique. Surtout qu'à l'époque des faits, Philippe Van Cau était un jeune père de famille, sans aucun mandat. Traduction: il ne pouvait rien offrir à l'entrepreneur qui l'a aidé à rafistoler sa maison. Pas sûr que Dame Justice acceptera ce poignant raccourci…

luc verbruggen - quedub 12-04-09.jpgLe Parquet juge irrecevable l'appel des 5 "mauvais" Verbruggen

Suite de la saga "Verbruggen" où un des frères, Luc, s'attaque à sa fratrie: Christiane, Chantal, Monique, Marc et Liliane, leur reprochant d'avoir capté l'héritage de leur notaire de père, Robert. Enjeu de ce Dallas belgo-belge: des centaines de millions d'euros. Lors d'un chapitre précédent, Luc avait remporté une première manche: le 5 novembre dernier, ses 5 "mauvais" frères et sœurs avaient été renvoyés, devant le tribunal correctionnel. Et voilà que ces dernières semaines, l'affaire a connu deux rebondissements. Avec d'abord, la curieuse mise en vente d'un bien qui aurait dû revenir à Luc, mais que le notaire a refusé de vendre au candidat le plus offrant. Une citation en annulation de la vente a suivi. Second point, le Procureur général près la Cour d'Appel a rendu, le 11 mars dernier, un réquisitoire assassin à l'encontre de la "bande de 5". Le Parquet juge en effet irrecevable leur appel à l'encontre de la décision de 5 novembre dernier. À suivre, plus que jamais…

La phrase de la semaine

Du JT de 13 h de ce samedi 11 avril à la RTBF qui commente avec beaucoup de respect une procession de fidèles en Italie pour le Vendredi Saint : "Ils défilent en hommage au soi-disant fils de leur divinité".

Commentaires

J'ai énormément adoré ce que tu as écris, je tenais à te féliciter. Rafraichissant en ce beau dimanche. J'vais aller lire tes autres articles. Les suivant sont ils aussi bons ? :D

Écrit par : Précommande Modern Warfare 3 | 30/10/2011

Bonjour! J'aurais juré j'ai été sur ce site avant, mais après avoir traversé quelques uns des articles j'ai réalisé que c'est nouveau pour moi. en tout cas, je suis certainement heureux je suis tombée dessus et je vais faire un bookmarking.

Écrit par : maxosize temoignage | 08/10/2014

Les commentaires sont fermés.