Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/03/2009

QUE DU BONHEUR 22-03-09

Sociétés de liquidités: une ingénierie venue de Suède

Ces dernières semaines, les soubresauts de la commission "Fortis" ont fait passer au second plan le travail d'une autre commission, celle des grands dossiers de fraude fiscale. Lundi, elle a entendu une avocate de l'Etat, Me Martine Bourmanne. Au contraire de son confrère Van Buggenhout qui avait refusé de prêter serment et de s'exprimer devant la commission sur la séparation des pouvoirs, l'avocate a accepté de s'exécuter. C'était à huis clos. Or nous pouvons révéler que Me Bourmanne a décrit par le menu son travail depuis 10 ans, en matière de lutte contre les sociétés de liquidités. Celles-ci consistent en un mécanisme frauduleux destiné à l'achat des actions d'une société, vidée de tous ses moyens. La vente se fait avec la complicité des banques. Le comble? L'ingénierie, importée de Suède, est mise au point par de célèbres cabinets d'avocats, dont les patrons peuvent parfois aussi être professeurs d'université, quand ils n'occupent pas en plus un poste en vue au sein de l'appareil judiciaire. Certains robins ont même déjà subi des condamnations. Celles-ci accomplies, ils ont gentiment repris leurs activités délictueuses. Lundi, l'experte a affirmé qu'elle était parvenue à dénombrer 13 réseaux d'acquéreurs et que le montant total de la fraude s'élevait à un milliard d'euros. Dans les prochains mois, quelques grandes affaires de sociétés de liquidités devaient être plaidées…

van gorp - quedub 22-03-09.jpgVan Gorp, un parcours droit comme un vilebrequin

Président du PS schaerbeekois, Eddy Courthéoux est aussi directeur général d'Actiris, ex-Orbem. Dire qu'il espérait profiter d'une retraite bien méritée sur son carabinier en s'en allant sur un coup d'éclat: le colloque pour les 20 ans d'Actiris qui se déroule, mardi et mercredi…  Les élections du juin en ont décidé autrement. Appelé à la rescousse, Courthéoux va devoir jouer les prolongations: sur la liste régionale du PS d'abord, où Charles Picqué lui a demandé de se présenter, et au sein de la section de Schaerbeek que Laurette Onkelinx l'a prié d'encore tenir en main. En cause, les velléités du néo-socialiste Jean-Pierre Van Gorp qui se serait bien vu à la tête de la section, ce qui lui aurait donné du poids pour figurer en bonne place sur la liste régionale. Entré au PS à l'aube des calamiteuses communales de 2006, l'ex-échevin n'y fait pas l'unanimité: certains se souviennent qu'il fut président de l'UDRT à Saint-Josse – ce parti avait conçu le mémorable slogan "Saint-Josse-ten-Marrakesh" –. Par la suite, Van Gorp avait atterri à Schaerbeek sur la liste de Roger Nols, l'"ami" de Jean-Marie le Pen, invité en héros dans la cité des Anes. Bref, le rappel de ce parcours droit comme un vilebrequin n'invite pas à l'optimisme pour ce la présidence du PS schaerbeekois que vise l'humaniste Van Gorp…

guillon - quedub 22-03-09.gifGuillon perd son calme au 140

Stéphane Guillon n'est pas prêt d'oublier sa première à Bruxelles. C'était vendredi soir, au théâtre 140, et celui qui s'autoproclame "la langue de pute de France Inter" fut contraint d'arrêter son spectacle à d'innombrables reprises. Soit que, sur scène, le son lui revenait en écho, ce qui l'empêchait de se concentrer, soit que, dans la salle, des spectateurs hurlaient pour lui faire comprendre qu'ils n'entendaient rien. À chaque coup, Guillon s'excusait, regrettant ce gigantesque couac et expliquant qu'il avait procédé, une heure durant, à une balance du son. Lors d'une de ces coupures involontaires, on le sentit même à deux doigts de péter un câble et de quitter définitivement la scène, qualifiée par lui de "silo à grains". Il se reprit pourtant, se demandant si ce sale coup n'avait pas été ourdi par les Renseignements généraux, sur ordre de Sarkozy qui venait de participer à un sommet européen, à deux pas de là. Fort bien. Cependant, à la fin du spectacle, la direction de la salle donna une tout autre version pour expliquer la médiocrité du son: ayant raté son train, Guillon était arrivé trop tard pour procéder à la balance. De quoi rendre un peu factices ses multiples accès de colère…

vrebos - quedub 22-03-09.jpgLa phrase de la semaine

"Renseignements pris, la gamme s'échelonne entre 350 et 1.000 euros pièce, ce qui fait quand même cher la canette (vide). Et si, par malheur, cet art ne se vendait pas? Resterait un terrible dilemme: bulle verte ou sac bleu," (Le Vif, à propos de l'exposition "Déchettisme" de Pascal Vrebos)

Commentaires

Merveilleux article ! C'est le type d'informations qui sont censés être partagées à travers l'internet. Venez et discuter sur mon site. Merci =)

Écrit par : maxosize temoignage | 08/10/2014

Les commentaires sont fermés.