Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/02/2009

La dernière (?) goujaterie d'Yves Leterme

leterme - 06-02-09.jpg

Colin Powell, Edouard Balladur, Martine Aubry, Jacques Delors, Alain Peyrefitte, Felipe Gonzalez, Helmut Kohl, José Manuel Barroso, Lionel Jospin, Romano Prodi… Autant de personnalités aux noms plus prestigieux les uns que les autres qui figurent sur la liste des orateurs des Grandes conférences catholiques (GCC). Notre gaffeur national, Yves Leterme, avait-il en tête l'histoire de cette tribune internationalement reconnue, lorsque, le 16 avril 2008, il accepta d'en être l'invité d'honneur? Nul ne le saura jamais! La date à laquelle il s'engageait à venir parler était le 3 février 2009, soit ce mardi à 20h30, dans la salle du collège Saint-Michel. L'organisation de l'événement étant parfaitement huilée, fin décembre, lorsque Yves Leterme démissionna, il lui fut même demandé s'il confirmait son acceptation. Ce qu'il fit. On le voit, tout était prêt pour accueillir le grandissime orateur au point le cabinet du président des GCC, Me Georges-Albert Dal, téléphona le jour prévu à 14h30, au secrétariat de l'ex-Premier pour vérifier que tout se passait bien. Mieux, on alla jusqu'à transmettre le numéro de GSM privé de l'avocat afin que "Monsieur 800.000 voix" puisse l'appeler s'il rencontrait le moindre problème. L'après-midi se déroula sans anicroche, jusqu'à… 18h50 précises, quand Me Dal reçut un sms laconique: l'invité du jour signalait qu'en raison de l'actualité "Fortis", il était contraint d'assister à une importante réunion et ne pourrait honorer son engagement. Un rien éberlué, l'avocat lui demanda s'il se rendait compte qu'il faisait ainsi faux bond à plus de 1.000 personnes. Le dispensable Leterme envoya un nouveau texto, estimant qu'il se contentait d'être honnête avec les citoyens. On vous laisse imaginer les couleurs par lesquelles passa Georges-Albert: le désistement d'un orateur, à la dernière minute, était une grande première! En dernier recours, le président des Grandes conférences appela Marc Eyskens, membre d'honneur de l'asbl et qui s'était inscrit pour venir écouter son ami CD&V. Après réflexion, il accepta de remplacer au pied levé l'indélicat Leterme. Nous croirez-vous? Si le premier fut fort applaudi pour sa brillante prestation, c'est une bordée de huées qui salua l'évocation du nom du second. Un conseil, que celui-ci ne vienne surtout plus pleurnicher en jouant à l'éternel incompris…

Les commentaires sont fermés.