Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/02/2009

GEORGES UGEUX: NOUS VOUDRIONS RENCONTRER REYNDERS (DH 30-01-09)

 

georges ugeux - DH 30-01-09.jpg

Hier matin, L'Etat belge, Fortis holding et BNP Paribas se sont mis d'accord pour réaménager les conditions de cession des actifs belges de Fortis à BNP Paribas avaient été conclues, début du mois d'octobre 2008. Nous avons demandé à Georges Ugeux ce qu'il en pensait.

La Dernière Heure: Votre avis sur les négociations des dernières heures?

Georges Ugeux: Je note d'abord que les actionnaires qui sont arrivés après le 15 octobre ne pourront votre, lors de l'assemblée générale. Ensuite, le fait que le gouvernement s'est contenté de négocier avec Fortis holding est une véritable invitation à la révolte.

DH: Ce sont des choses que vous auriez aimé soulever?

GU: Nous avons proposé de voir le gouvernement, mais Monsieur Reynders ne l'a pas souhaité. Il nous a répondu qu'il ne savait pas qui nous représentions vraiment.

DH: Pourquoi ce souhait de le rencontrer?

GU: Nous souhaiterions mieux comprendre certaines de ses décisions.

DH: Selon vous, que vont faire les actionnaires?

GU: Ils ne vont pas changer leur vote 

DH: Les dernières négociations ne leur font rien gagner?

GU: Il faut les analyser de fort près pour voir si les actionnaires y gagnent quelque chose.

DH: Si vous deviez pointer le principal point sombre?

GU: Il réside dans le fait qu'on fait de Fortis une compagnie d'assurance. Or les marchés ont beaucoup changé et, vu le climat dans ce domaine, rien ne dit que cela pourra fonctionner longtemps…

DH: On ne vous sent pas totalement négatif?

UG: Non, c'est vrai! Le gouvernement a tenté de faire un pas dans la bonne direction, mais ce n'est pas suffisant.

DH: Qu'aurait-il du faire?

GU: Il aurait pu faire mieux s'il nous avait rencontrés, je crois.

DH: Avez-vous vu un changement avec le changement de Monsieur Leterme par Monsieur Van Rompuy?

GU: Il est clair que le changement de Premier ministre a changé la donne.

DH: De manière positive pour vous?

GU: Cela, nous le verrons…

DH: Qu'en est-il de la position chinoise?

GU: Si j'en crois Monsieur De Boeck, ils ont accepté ce qui est sorti des dernière négociations. Mais ce n'est guère étonnant: ce sont des assureurs… Depuis le début, nous avons considéré que nous devions les considérer comme alignés sur le management de Fortis. Mais ce sont des gens avec lesquels nous parlons…

DH: Que pensez-vous du travail des experts?

UG: Ils ont effectué une excellent travail d'analyse mais, personnellement, j'ai des réserves sur les propositions qu'ils ont émises: ils n'ont pas vu la perte de valeur qu'allait représenter l'émission de titres pour l'Etat.

DH: Savez-vous ce que vont faire les autres représentants d'actionnaires?

GU: Je sais que Deminor va voter contre les trois opérations…

DH: Qu'allez-vous faire en attendant l'assemblée générale?

UG: Je vais analyser les récentes avancées, mais aussi parler aux actionnaires et décider ce qu'il y aura lieu de faire pour le vote.

DH: Et vous allez donc réintroduire une demande de rencontrer Didier Reynders?

UG: Nous allons nous y mettre avec tous les autres représentants des actionnaires. En espérant qu'il accepte de nous rencontrer…

Les commentaires sont fermés.