Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

15/12/2008

Que du bonheur 14-12-08

 

 

wathelet - quedub 14-12-08.jpg

Contrôle routier pour Wathelet!

Quelques rares échos ont relaté l'aller-retour qu'Yves Leterme et d'autres Excellences s'étaient offert, ainsi que des Hollandais et des Luxembourgeois, mardi soir en Rhénanie du Nord-Westphalie. Parmi eux, Inge Vervotte, Etienne Schouppe, Rudy Demotte, Karl-Heinz Lambertz, et des parlementaires dont Alain Courtois. Objet du déplacement, les bons contacts avec les trois pays du Benelux. Melchior Wathelet aurait du être du lot. Pourtant, ses compagnons de voyage ne le virent jamais rejoindre leur avion. En cause, selon le cabinet du secrétaire d'Etat, un banal contrôle routier que le Verviétois trouva sur sa route. Les pandores effectuèrent leur tâche avec particulièrement de zèle, le ministre se déplaçant dans un véhicule qui ne disposait pas de plaque officielle. Faut-il que l'affaire dura un temps interminable: "Kinou", comme on l'appelle dans sa famille, ne parvint pas à arriver à l'heure et c'est sans lui que la joyeuse équipe s'envola pour la Rhénanie.

 

Fortis: les retards du gouvernement (suite)

On lira par dans ce journal (p…) plus de commentaires concernant la suspension de toutes les opérations dans le cadre du rachat de Fortis par BNP-Paribas. Cinq mots de l'arrêt ont toutefois marqué les esprits: "voie de fait de l'Etat", qui sent tout, sauf la langue de bois. À propos des arrêtés royaux décidant du rachat-vente de Fortis, la Cour d'appel admet un problème pour leur entrée en vigueur et évoque leur éventuelle illégalité, même si celle-ci "ne les affecterait pas dans leur intégralité." Comme si les retards à l'allumage de ces textes ne suffisait pas, on en a constaté un autre, à propos de la requête en réouverture des débats introduite par la SFPI. Elle se base sur un avis de la Commission européenne daté du 3 décembre. Or celui-ci a n'est arrivé au cabinet De Gucht qu'une semaine plus tard, la requête n'étant déposée que le 11. Une suggestion au Père Noël: qu'il prête son traîneau magique au gouvernement…

 

cheruy - quedub 14-12-08.jpgAdministration: la distribution des fromages a débuté

Si la désignation de certains top-managers, leurs recours et leurs rancoeurs est à l'ordre du jour, cela bouge aussi aux étages inférieurs des départements. Ainsi, à la Justice où Claude Cheruy (cdH), directeur général de l'Organisation judiciaire, vient d'apprendre que son mandat ne serait pas renouvelé. Cela, alors que son dernier dossier, le procès de Ghislenghien, fut une réussite. Même à, en croire les témoignages des parties civiles, Me Mayence en tête. C'est dire…

Las, le désamour entre Chréruy et le président du SPF Justice, Alain Bourlet (MR), a décidé du retour du directeur général à son administration d'origine, le SPF Economie. Les gens sont injustes: il en est pour prétendre que le ministre, Jo Van Deurzen (CD&V), profitera de ce départ pour caser un de ses propres coreligionnaires à la place de Cheruy…

 

 

pierre etaix - quedub 14-12-08.jpgPierre Etaix face au mur de la Justice!

Certains médias ont déjà évoqué la manière dont une société fantôme bloquait les films de Pierre Etaix (www.lesfilmsdetaix.fr) Il y a trois ans, le Buster Keaton français avait en effet signé un contrat destiné à restaurer et ressortir ses films dont "Yoyo" et "Le soupirant". En fait, le cinéaste (80 ans) avait eu affaire à un margoulin de la pire espèce, étant même débouté en Justice.

Des amis d'Etaix, et des amoureux du cinéma, se sont émus de cette situation, avec comme point d'orgue, une soirée bruxelloise qui vit rougir les yeux du Français. Le 28 novembre dernier, le tribunal a rejeté la demande de mesures provisoires introduite par Etaix et vendredi, le calendrier des prochaines plaidoiries a été établi. On attend la prochaine étape judiciaire, certains en étant à espérer, pour le printemps, un remake parisien de la belle soirée belge… 

 

Pan-Ubu: revoilà le monstre du Loch Ness!

De manière récurrente, on reparle des tractations entre les deux frères ennemis de la satire, Pan et Ubu. Cette fois, c'est du côté de John Bogaerts, fils du défunt grand manitou du second, que l'on nous a confirmé que les vagues discussions actuelles devraient se transformer en véritables négociations, en 2009. Si le même annonce un tirage deux à trois fois supérieur à celui de son rival, on a un peu de mal à le suivre. Mais l'important n'est pas là. Il réside dans la volonté des deux parties d'arriver à un accord et de savoir qui mangera l'autre: Pan, et sa manchette sexagénaire, ou Ubu et son fidèle noyau d'inconditionnels. À ce propos, à Ubu, on cherche toujours le carnet d'adresses de Rudy Bogaerts qui disparut, le soir de ses funérailles. Beaucoup ont des soupçons, mais ils ne feront pas revenir le précieux document…

 

La phrase de la semaine

De Benoît Poelvoorde, dans Entrevue, à propos de sa dépression: "Je l'ai soignée, traitée, amadouée. En fait, je vis avec ma déprime comme si c'était une amie. Grâce notamment à Billy Bob, mon chien. Avant de l'avoir, j'en ai vraiment bavé." "J'ai dit que je n'avais pas envie de regarder Brobeback Mountain parce que je n'ai pas envie de voir deux cow-boys qui s'embrassent. (…) Mais j'ai quand même été (le) voir, par acquis de conscience. Et alors, c'est l'histoire de deux cow-boys qui s'embrassent."

Les commentaires sont fermés.