Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/12/2008

Que du bonheur 07-12-08

 

lippens - quedub 07-12-08.jpg

Lippens: pauvre comme Job…

Depuis quelques semaines, Maurice Lippens est annoncé, une fois à New York, une autre à Cuba. Pourquoi pas à Guantanamo! But de sa présumée cavale? Echapper à la Justice. Ses tout proches assurent pourtant que l'ancien président de Fortis est bel et bien chez lui, au Zoute. Autre certitude, il est protégé par des gardes du corps: s'il nie qu'on lui ait jamais craché dessus – une autre rumeur – l'homme est bel et bien protégé. Dans son entourage, on certifie aussi qu'il a tout perdu, ayant misé la quasi-totalité de ses avoirs dans Fortis. À vous de décider si Lippens est à plaindre ou non. Autre réalité, presque toute sa famille lui aurait tourné le dos, sa femme, ses enfants et quelques autres exceptés. De tous, c'est la première qui a le plus de mérites: son mari lui aurait interdit de vendre des actions Fortis à un moment où elle aurait limité la casse. Au sol aussi, l'aîné, Léopold Lippens, bourgmestre du Zoute, la compagnie du même nom n'étant guère mieux lotie. En termes guerriers, on appelle cela des victimes collatérales… 

 

AG de Fortis - quedub 07-12-08.jpgFortis: le hooliganisme envahit l'AG

Etienne Davignon y a fait allusion dans son interview à RTL: l'AG bruxelloise de Fortis fut tout sauf pacifique. Ainsi, selon un témoin direct, un brave actionnaire s'est-il fait violemment secouer par un body-guard. Son crime? Refuser de se séparer du micro qu'il tenait en main pour prendre la parole. Voyant la scène, d'autres mécontents se ruèrent sur le gorille, bien décidés à lui réserver un mauvais sort. Résultat, un baffle pencha fut à deux doigts de s'abattre sur la belliqueuse petite troupe. Cette ambiance explique le regard noir de mépris que Davignon ne put s'empêcher de jeter sur ses opposants: les images du ministre d'Etat, flinguant la foule de ses yeux vengeurs, restera un des grands moment de la journée…

 

Milquet gâche la nuit des députés

Mardi soir, en commission des Affaires sociales de la Chambre, Joëlle Milquet a une fois de plus enthousiasmé les foules. Alors qu'elle avait laissé à la presse la primeur de ses "150 mesures pour l'emploi" – cela n'a guère ravi les parlementaires – et après avoir déjà tenu la même commission en haleine, dix jour plus tôt, la vice-Première a parlé, parlé jusqu'à près de minuit. Pour une présentation que, dans leurs domaines respectifs, Laurette Onkelinx et Marie Arena avaient emballée en une demi-heure. Dans les couloirs, tous partis confondus, les députés n'avaient pas de mots assez durs pour dénoncer le bla-bla de Milquet. Allez vous étonner dès lors qu'en plus de retour de Christian De Bast comme attaché de presse de la ministre de l'Emploi, certains assurent qu'elle pourrait aussi demander à Josly Piette de repiquer. C'est du moins, ce qui se chuchotait dans les loges du Standard, lors de son récent match contre la Sampdoria. Déchargée de son département, Milquet pourrait ainsi remettre un peu d'ordre dans son parti…

 

demeyer - quedub 07-12-08.pngCumuls: Demeyer toujours prêt!

Les contours du nouveau conseil d'administration du holding Ethias se dessinent peu à peu. Parmi les administrateurs qui pourraient y entrer, via la Région wallonne, figure Willy Demeyer (PS), l'extraverti bourgmestre de Liège.

Chacun comprendra combien l'homme avait besoin de meubler son temps, en dépit du Code de la démocratie locale, établi par l'Union des Villes et communes wallonnes: outre les deux fonctions déjà citées, Demeyer n'est en effet qu'administrateur du Holding communal et présidents de l'ALG (Association liégeoise du gaz), mais aussi du Port Autonome de Liège. Si vous avez un poste bien rémunéré à proposer au brave homme en mal d'activité, n'hésitez pas…

 

Commissaire de police de Bruxelles: la tactique, noir sur blanc

On connaît la manière dont Yves Calicis, commissaire divisionnaire de la police de Bruxelles-Capitale avait décidé d'aménager, avec l'aide de Guido Van Wymersch, la candidature de celui-ci au poste de commissaire en chef. Le second en était ainsi venu à dicter des considérations à sa plus grande gloire et au dédit de son rival, David Yansenne. Le tout était destiné à "étoffer" (sic) l'avis de la commission de sélection. Le plus cocasse: dans un des mails échangés entre les lascars qui ont participé au méfait, Calicis précise: "Il serait par ailleurs illogique et dangereux (les mails, ça circule comme les rumeurs et les articles de presse qui en découlent…) qu'un membre de la ZP (Ndlr: zone de police), le CC (id: commissaire en chef), moi ou un autre envoie pareil document au PG (id: Procureur général), alors que ce membre du personnel n'est pas membre de la commission et est donc censé ignoré (sic) ce qui a été dit." Calicis, ou comment expliquer une triche, noir sur blanc!

 

Martou - quedub 07-12-08.jpgFortis-Dexia: les trous de mémoire de Martou

Ces derniers temps, François Martou, ex-président à vie du Mouvement ouvrier Chrétien (MOC), a qualifié de "bandits" les anciens patrons de Fortis et Dexia, suggérant même de les mettre "en cabane". Nommément visés, Lippens, Votron et Miller. Habitué aux outrances, Martou oublie cependant les étroites relations que son cher, très cher MOC a toujours entretenues avec la Bacop. Ignorerait-il aussi que cette dernière a faillé sauter, lors de l'affaire Leernout et Hauspie, ne devant le salut qu'à son sauvetage par Dexia. Or, figurant parmi les organisations constitutives du MOC, le groupe ARCO est lui-même actionnaire de Dexia. Pourquoi diable, les administrateurs d'ARCO siégeant au sein de Dexia n'ont-ils jamais tiré la sonnette d'alarme? Ils auraient empêché Martou de tenir des propos de bistrot…

 

La phrase de la semaine

De Joëlle Milquet, à propos de l'échec de l'accord interprofessionnel: "On ne peut pas demander que l'Etat soit le Mister Cash de tous les accords et qu'il vide en même temps la sécurité sociale " (RTBF)

 

Les commentaires sont fermés.