Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

03/12/2008

Georges Ugeux: Atteint par la limite d'âge hier, Davignon reviendrait aujourd'hui??!


 

georges ugeux - DH 02-12-08.jpg

Depuis la fin de la semaine dernière, le nom de Georges Ugeux a été cité dans l'affaire Fortis. L'homme a un CV qui en ferait pâlir plus d'un. Nous l'avons interrogé sur l'affaire Fortis et sur ses ambitions.

 

La Dernière Heure: Vous avez suivi de près affaire Fortis

Georges Ugeux: Comment donc! De près, très près! Depuis l'affaire ABN-AMRO.

 

DH: Vous aviez prédit la catastrophe?

GU: J'ai toujours été prudent, estimant que le rachat d'ABN était une opération à haut risque, mais aussi qu'il s'agissait d'une acquisition avec dépeçage et que l'opinion publique néerlandaise n'y était pas favorable…

 

DH: La suite vous a étonné?

GU: Je ne l'ai jamais imaginée. Quand la crise est arrivée, j'ai senti qu'ABN allait peser lourd et qu'il devenait patent qu'on l'avait surpayée. J'ai su alors qu'il fallait intervenir...

 

DH: Votre avis sur le gouvernement belge?

GU: Il a fait ce qu'il fallait, mais a surtout été ennuyé par le revirement hollandais. Au départ, n'y avait-il pas de repreneur pour la société cotée? Même si après, BNP-Paribas est arrivée avec des reins solides.

 

DH: Vous comprenez les actionnaires?

GU: Quand ceux-ci se rendent compte que leurs actifs disparaissent et quand, sur base des statuts de la société, ils estiment avoir été floués, on peut les comprendre.

 

DH: Le tandem Leterme-Reynders dit que, sans eux, Fortis tombait en faillite…

GU: Ils ont sauvé les meubles, mais auraient dû le faire sous réserve de l'approbation d'une AG. Et rien ne dit que les actionnaires auraient refusé ce qu'ils ont fait.

 

DH: Ne risquez-vous pas d'apparaître tel un chevalier blanc?

GU: Je ne prétends pas avoir toutes les solutions, mais je suis choqué qu'on ait osé proposer ceux qui ont géré Fortis.

 

DH: Ce n'est pas le cas d'Etienne Davignon: vous vous présentez pourtant contre lui…

GU: Il a quitté Fortis, atteint par la limite d'âge et, là, il reviendrait?

 

DH: Vous vous opposez à un monument belge…

OU: J'ai été son directeur financier et suis désolé que la défense des actionnaires passe par un éventuel conflit avec lui. Mais il veut reconduire l'ancien conseil.

 

DH: Comment devrait se passer la suite des événements?

GU: Après l'AG de ce mardi, on devra savoir si l'on pourra convoquer une nouvelle AG qui examinerait ma candidature.

 

DH: Que proposez-vous?

GU: Recréer de la valeur et organiser la suite…

 

DH: Plus concrètement?

GU: D'abord un audit; ensuite, analyser le fameux portefeuille de Fortis, ainsi que son portefeuille d'assurances; enfin, gérer le bilan où existent des actifs et des dettes, et proposer des actions stratégiques.

Les commentaires sont fermés.