Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/11/2008

Que du bonheur du 23-11-08 (DH)

 

de crem - quedub 23-11-08.jpg

De Crem en forme éthylique à New York

Sous les dehors froids et austères d'un ascète tibétain, Pieter De Crem cache un amour méconnu pour l'eau écossaise. À la Défense Nationale, on se souvient par exemple qu'une de ses premières décisions en prenant ses fonctions fut d'exiger d'avoir à bord des whiskies de plus de 12 ans d'âge. C'est dire si nul ne s'est étonné des articulets publiés hier samedi par notre confrère De Standaard. Le quotidien racontait comment, au B. Café, situé dans l'Upper East Side new yorkais, De Crem s'était trouvé dans un état "particulièrement avancé", entonnant des airs martiaux et des chants flamands. Plus tard, le ministre décida de remplacer le barman en prévenant: "N'ayez crainte, nous paierons tout!" Et l'on vous passe les assertions bibitives du ministre concernant l'amélioration des relations diplomatiques entre notre pays et les Etats-Unis. Dans les couloirs du Parlement, ces écarts n'ont guère étonné: les députés qui siégeaient sous la précédente législature, lorsque De Crem était chef de groupe, se souviennent de certaines de ses prises de parole fleurant parfois bon l'eau-de-vie d'orge malté…

Le site d'Amnesty International, censuré!

On le sait, Amnesty International a lancé une campagne sur base de caméras cachées ayant pour thème "Devenez des défenseurs des droits humains." Afin de frapper les esprits, l'organisation a tourné des sketches où des citoyens étaient confrontés à des violations de droits, comme l'interdiction d'entrer dans une église ou le refus du mariage à un couple mixte. En plus d'annoncer sa campagne par des placards dans les médias, Amnesty a fait très fort. Suggérant aux internautes de se rendre sur son site, l'association l'avait "mis sous censure". Impossible dès lors d'y accéder. Imaginée par l'agence "AIR", l'opération ne dura que quelques heures, destinée qu'elle était à rappeler l'importance de la défense des droits humains dans le monde.

Neige en hiver, SDF restent à l'air!

Froidure et neige, fin novembre: qui l'eut cru? Pas la Défense, en tout cas! Il a en effet fallu attendre des interventions à la Chambre pour que les militaires songent à ouvrir les casernes aux sans-abris. Le temps de réaction n'ayant pas été optimal, c'est à partir de demain lundi seulement que les locaux seront accessibles aux SDF. Cela alors que la météo annonçait de la neige pour ce week-end, depuis plusieurs jours. On n'ose imaginer ce qui se passerait si le grand-duché nous envahissait…

milquet - quedub 23-11-08.jpgOn s'aime, au cdH!

La chose est aujourd'hui connue, trois proches collaborateurs de Joëlle Milquet, et non des moindres, viennent de quitter le cdH: Bernadette Lambrechts, directrice de cabinet, Sophie du Bled, directrice adjointe, et Alain Raviart, directeur de la communication depuis 8 ans. Si, au sein du parti, on minimise l'impact de ces départs, c'est leur quasi-simultanéité qui fait mauvais genre. Et certains de rappeler la présence, au sein du cdH, d'un directeur des relations humaines, un certain Renmans, issu d'une entreprise de boucherie. Ce facilitateur n'est pas parvenu à retenir les mécontents, ce qui n'a rien fait pour adoucir les commentaires à propos de la pétaudière de la rue des Deux-Eglises…

mercier - quedub 23-11-08.jpgJacques Mercier restera bien à la RTBF

Après avoir annoncé urbi et orbi son départ de la RTBF pour RTL, Jacques Mercier a été contraint à un virage sur l'aile. Pour mémoire, les deux chaînes lui ont signifié qu'il devait leur garder l'exclusivité de sa collaboration, s'il venait à elles. Pas question par exemple, de lancer un nouveau projet sur Bel RTL, tout en assurant la diffusion de "capsules" sur le service public. Aux dernières nouvelles, ce sont ces dernières qui tiendraient la corde et intéresseraient au plus haut point le service public. D'une durée d'1min 30, elles tourneraient autour des mots et, grâce à la présence de Philippe Geluck, pourraient espérer une carrière internationale en francophonie. À RTL, on estime donc le dossier clos. Le principal intéressé ne nous a-t-il pas annoncé la tenue d'une réunion décisive sur les fameuses "capsules", mercredi, en présence de l'administrateur général de la RTBF, Jean-Paul Philippot soi-même?

La phrase de la semaine

"Si, à un moment donné Carine n'est plus bien pour l'équilibre du parti et pour son équilibre (personnel), et bien on cooptera quelqu'un d'autre. Et Carine continuera les combats sur le côté." Jean-Michel Javaux, à la RTBF, à propos du mal-être de Carine Russo au Sénat (elle compare son poste de sénateur écolo à "un jeu de rôle et à une mise en scène".)

 

Louis Michel: Au Congo, je constate beaucoup de sincérité! (DH 23-11-08)

louis michel - DH 23-11-08.jpgCes derniers jours, Karel De Gucht a pilonné  le clan Michel à coup de phrases assassines. Tentait-il de dévier l'attention de ses frasques bancaires? Muré dans le silence, le commissaire européen a cependant fait une exception pour La Dernière Heure. Une interview à lire entre les lignes…

La Dernière Heure: Selon vos informations, où en est la situation nà l'Est du Congo?

Louis Michel: D'une manière générale, c'est un peu comme au Moyen-Orient: on ne sait pas qui joue le rôle de la poule et qui joue le rôle de l'œuf…

DH: Que cherche vraiment Laurent Nkunda?

LM: J'effectue un important travail de contact avec lui, pour lui trouver par exemple une porte de sortie. Ses objectifs sont politiques, mais il souhaite aussi réformer l'armée officielle…

DH: D'où viendra la solution?

LM: J'ai la conviction que la volonté d'aboutir existe et que la pression internationale joue un rôle important. J'ai le sentiment qu'il existe, de part et d'autre, de la sincérité pour arriver à une solution.

DH: Pourquoi alors, les combats continuent-ils?

LM: Les consignes venant du haut ne percolent pas jusqu'au bas de la hiérarchie militaire. Il y a donc un problème au niveau de la chaîne de commandement.

DH: Et du côté des bandes rivales?

LM: Pour celles-ci, la fin de la guerre signifierait la fin de leurs truanderies. C'est pour cela qu'un contrôle accru de la Monuc sur les lieux d'extraction des richesses serait une bonne chose. On priverait les truands de leurs sources de revenus.

DH: On parle de 3.000?casques bleus en plus…

LM: Ce serait effectivement une excellente chose. Mais n'oublions pas qu'il va falloir trouver ces soldats et les payer.

DH: Que manque-t-il aux institutions?

LM: Il faut plus de "capacity", mais également des ressources humaines, de l'argent et un reformatage des institutions. De plus, tant que le problème ne sera pas réglé à l'Est, le pays ne pourra avancer…

DH: Vous comptez vous rendre prochainement là-bas?

LM: Oui, mais je ne vous dirai pas quand!

 

Je ne vais pas me suicider!

DH: Certains pointent votre action du doigt…

LM: C'est oublier que j'ai joué mon rôle pour que le Congo devienne une démocratie. Je voudrais savoir quel aurait été le succès d'une politique différente de la mienne?

DH: Et aujourd'hui?

LM: Je continue à jouer modestement mon rôle de go-between, sans prendre parti. La conférence de Nairobi n'a-t-elle pas eu lieu juste après que j'en ai suggéré l'idée?

DH: Autre interrogation, deux Michel en charge de la Coopération, n'est-ce pas trop…

LM: La question est malveillante. D'autres que moi ont un fils. Je ne vais tout de même pas me pendre ou me suicider?! Je rappellerais aussi que j'ai des contacts avec tous les ministres européens de la Coopération. Enfin, plutôt que ces vaines querelles, en Belgique, on aurait intérêt à plus se parler. Moi, je ne critique personne…

Demannez, gouverneur de Bruxelles, et Saint-Josse, dirigée par un néo-Belge?

 

demannez - DH 23-11-08.jpg

Depuis qu'il était apparu que la gouverneure de Bruxelles, Véronique Paulus de Châtelet, s'en irait début 2009, divers noms avaient été cités comme candidats potentiels: Françoise Dupuis, Stéphane de Lobkowicz… Cette fois, la messe semble bien être dite. Nous avons en effet appris, au plus haut niveau du PS bruxellois, que les cadors de la fédération s'étaient mis d'accord sur le nom d'un successeur à la "gouvernante", comme la surnomme Philippe Moureaux. Le nom de l'heureux-z-élu? Jean Demannez, bourgmestre de Saint-Josse-ten-Noode. Il nous a personnellement confirmé avoir été approché par ses "chefs" et être plus qu'intéressé par le poste. L'accord étant acquis entre les Picqué, Onkelinx et Moureaux – "Celui-ci n'a vu aucun inconvénient dans le choix de son "ami" Demannez" –, le point devrait être évoqué au gouvernement bruxellois. Et il reviendra ensuite au ministre-président, Charles Picqué, d'apposer sa signature au bas du document. C'est qu'il faut aller vite: Véronique Paulus quitte sa fonction le 1er janvier prochain et ne veut pas rester un jour de plus. Certes, Demannez a suffisamment roulé sa bosse pour savoir qu'il ne sera gouverneur qu'après avoir prêté serment. C'est pour cela qu'il n'évalue ses chances qu'à… 99,9%. Une autre succession sera plus chaude: celle de Demannez à la tête de Saint-Josse: depuis  sa conception il y a quarante ans, le secrétaire d'Etat, Emir Kir, a tout fait, et même plus, pour ceindre un jour l'écharpe maïorale. Mais d'autres jeunes pousses socialistes n'ont pas dit leur dernier mot. Du travail en perspective pour le président de la Fédération, Philippe Moureaux. Osera-t-il faire de Saint-Josse la première commune bruxelloise dirigée par un néo-Belge? Surtout si l'on se souvient que Kir est loin de n'avoir que des fans…