Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/11/2008

Louis Michel: Au Congo, je constate beaucoup de sincérité! (DH 23-11-08)

louis michel - DH 23-11-08.jpgCes derniers jours, Karel De Gucht a pilonné  le clan Michel à coup de phrases assassines. Tentait-il de dévier l'attention de ses frasques bancaires? Muré dans le silence, le commissaire européen a cependant fait une exception pour La Dernière Heure. Une interview à lire entre les lignes…

La Dernière Heure: Selon vos informations, où en est la situation nà l'Est du Congo?

Louis Michel: D'une manière générale, c'est un peu comme au Moyen-Orient: on ne sait pas qui joue le rôle de la poule et qui joue le rôle de l'œuf…

DH: Que cherche vraiment Laurent Nkunda?

LM: J'effectue un important travail de contact avec lui, pour lui trouver par exemple une porte de sortie. Ses objectifs sont politiques, mais il souhaite aussi réformer l'armée officielle…

DH: D'où viendra la solution?

LM: J'ai la conviction que la volonté d'aboutir existe et que la pression internationale joue un rôle important. J'ai le sentiment qu'il existe, de part et d'autre, de la sincérité pour arriver à une solution.

DH: Pourquoi alors, les combats continuent-ils?

LM: Les consignes venant du haut ne percolent pas jusqu'au bas de la hiérarchie militaire. Il y a donc un problème au niveau de la chaîne de commandement.

DH: Et du côté des bandes rivales?

LM: Pour celles-ci, la fin de la guerre signifierait la fin de leurs truanderies. C'est pour cela qu'un contrôle accru de la Monuc sur les lieux d'extraction des richesses serait une bonne chose. On priverait les truands de leurs sources de revenus.

DH: On parle de 3.000?casques bleus en plus…

LM: Ce serait effectivement une excellente chose. Mais n'oublions pas qu'il va falloir trouver ces soldats et les payer.

DH: Que manque-t-il aux institutions?

LM: Il faut plus de "capacity", mais également des ressources humaines, de l'argent et un reformatage des institutions. De plus, tant que le problème ne sera pas réglé à l'Est, le pays ne pourra avancer…

DH: Vous comptez vous rendre prochainement là-bas?

LM: Oui, mais je ne vous dirai pas quand!

 

Je ne vais pas me suicider!

DH: Certains pointent votre action du doigt…

LM: C'est oublier que j'ai joué mon rôle pour que le Congo devienne une démocratie. Je voudrais savoir quel aurait été le succès d'une politique différente de la mienne?

DH: Et aujourd'hui?

LM: Je continue à jouer modestement mon rôle de go-between, sans prendre parti. La conférence de Nairobi n'a-t-elle pas eu lieu juste après que j'en ai suggéré l'idée?

DH: Autre interrogation, deux Michel en charge de la Coopération, n'est-ce pas trop…

LM: La question est malveillante. D'autres que moi ont un fils. Je ne vais tout de même pas me pendre ou me suicider?! Je rappellerais aussi que j'ai des contacts avec tous les ministres européens de la Coopération. Enfin, plutôt que ces vaines querelles, en Belgique, on aurait intérêt à plus se parler. Moi, je ne critique personne…

Les commentaires sont fermés.